Assemblée nationale : Les 5 députes du SADI claquent la porte de la majorité présidentielle

La majorité présidentielle vient de prendre un nouveau coup dur. Deux semaines après la démission de 4 députés du Rassemblement pour le Mali, les 5 députés du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) d’Oumar Mariko, viennent de claquer la porte. Ils vont créer avec les députés de l’ADP-MaliBa un nouveau groupe parlementaire. C’est que nous a expliqué hier l’honorable Souleymane Ouattara, président dudit groupe. « Nous avons déposé l’intention de créer notre groupe parlementaire auprès du bureau de l’Assemblée nationale. On attend les prochaines plénières pour sa création ».

Le leader du parti Sadi, l’honorable Oumar Mariko, a confié à nos confrères de RFI que « ce sont donc 14 députés qui font bloc pour créer un nouveau groupe d’opposition qui aura pour nom : l’ADP MaliBa – SADI. Nous allons débaucher d’autres représentants du peuple au RPM » qui détient toujours une courte majorité avec 75 députés sur 147. Oumar Mariko explique les raisons de la création de ce nouveau groupe d’opposition.

« Nous nous sommes mis ensemble pour construire la véritable opposition, celle qui doit ressusciter l’espoir au sein de notre peuple qui est complètement désemparé par des pratiques politiques qui ne sont, en aucun cas, les vertus qu’incarne notre pays », a-t-il déclaré.

Donc opposition résolue à IBK et au RPM, mais pas question de rallier l’URD et Soumaïla Cissé considéré comme une opposition « molle, à la petite semaine ». Les grandes manœuvres ne font que commencer.

Le groupe parlementaire ADP-Maliba-SADI aura au total 14 députés. 5 députés SADI, 8 de l’ADP-MaliBa et 1 député de l’URD.

Alou Daou

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here