Attaque d’Intangom : Le bilan passe à 6 morts

74

Trois militaires burkinabè et trois civils ont été tués dans l’attaque d’une position de l’armée tôt mercredi matin, selon le ministre en charge de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré.

Selon Simon Compaoré, le Burkina déplore la mort de trois militaires. Trois civils pas encore identifiés ont aussi été tués. “On ne sait pas s’il s’agit des assaillants ou des gens de la localité”, explique le ministre. Il ajoute : “Des investigations sont en train d’être faites, la hiérarchie militaire sur instruction du ministre de la Défense a dépêché des renforts qui sont arrivés sur les lieux. Des renforts venus de Markoye sont à l’heure actuelle sur le site”.

Les assaillants, non encore identifiés, ont ciblé le poste de police frontalier d’Intangom, gardé par 25 militaires depuis juin 2016. Un précédent bilan provisoire dressé par l’état-major général des armées faisait état de trois morts et d’un blessé côté forces de défense et de sécurité et deux assaillants abattus.

La rédaction


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here