Excès de vitesse des bus sur le tronçon Bamako-Ségou : la population de Fana menace…

Exaspération, indignation et colère sont les sentiments des populations riveraines de la RN6. L’excès de vitesse continue de tuer. A Fana, les populations viennent de décider de prendre leur destin en main.

Comme nous l’avions signalé dans une de nos éditions précédentes, les localités situées sur l’axe Bamako-Ségou enregistrent de plus en plus de cas d’accidents avec mort d’homme. Les raisons sont imputables à l’excès de vitesse des conducteurs.

De sources bien informées, les populations ont décidé de se rendre justice elles-mêmes en cas d’accident provoqué par l’excès de vitesse. Fana n’est pas le seul dans cette prise de position drastique. A Tingolé, un village situé sur le même tronçon, les populations en colère ont brûlé un bus qui venait de faucher à mort un habitant de la localité.

Les autorités sont donc interpellées à prendre des mesures nécessaires aux entrées et aux sorties des localités traversées par la RN6, ‘’la route tueuse’’.

Dily Kane

Mali24

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here