Congres des jeunes du RPM : Le président Moussa Timbiné reconduit

La jeunesse du Rassemblement Pour du Mali était en conclave, en fin de semaine, dans le cadre de son troisième congrès ordinaire. Les assises ont mobilisé foule sous la houlette du député Moussa Timbiné. Au bout de deux jours de travaux, le président sortant de l’UJ-RPM a savouré sa réélection  par les congressistes en présence de jeunes venus du Niger, du Sénégal, du Burkina Faso, du Tchad, de la Guinée Conakry, ainsi que du PS français.

Auparavant, une cérémonie riche en couleurs aura été consacrée aux assises au Palais de la Culture Amadou Hampaté Bâ les sections et structures RPM de l’intérieur et de l’extérieur ont massivement convergé pour un rendez-vous inédit.  Il s’agit notamment du premier congrès du parti en tant que parti au pouvoir et qui intervient à un moment où l’ensemble de la jeunesse malienne se trouve à la pointe d’un combat pour la cohésion nationale. Il n’est donc point étonnant que l’événement ait été agrémenté par une  présence tout aussi marquée des jeunes de partis amis, tant de la mouvance présidentielle que de l’opposition.

Sous le regard enjoué comme le secrétaire général Bocary Tréta et le secrétaire à l’organisation l’Honorable Mamadou Diarassouba, entre caciques du BPN, l’étape solennelle a débuté, dans la matinée du samedi, par un rituel inhabituel : relecture des textes, contrôle des mandats, exécution de l’hymne du parti, puis l’intervention du président de la commission d’organisation des assises.  Ce dernier s’est réjoui de la forte mobilisation des militants et militantes qui démontre, à ses yeux, le dynamisme interne du parti. En plante le décor du congrès, Paul Ismaël Goro n’a pas manqué d’insister par ailleurs sur les opportunités qu’offre le renouvellement du BN-UJ/RPM en termes de renforcement de la cohésion au sein du parti. Et de conclure son exposé liminaire sur une nécessité de corriger les erreurs et de surpasser les incompréhensions internes.

Un autre temps fort des assises aura résidé dans les témoignages des partis invités. De tendances majoritaires comme de l’opposition, tous ont exprimé un sentiment de fraternité avant de souhaiter un congrès apaisé.

Moussa Timbiné a pour sa part rendu un hommage à son prédécesseur avant de faire observer un instant de communion à la mémoire des jeunes et femmes, civiles ou militaires qui ont donné jusqu’au prix de leur vie pour que la paix, l’espoir, la démocratie règne au Mali. Il est évoqué par la suite la démission récente des députés RPM qu’il a jugé inqualifiable tout en exprimant sa surprise et son étonnement de voir ses compagnons de lutte abandonner leurs convictions pour des intérêts éphémères. Qu’à cela ne tienne, le RPM, selon le président des jeunes Tisserands, demeure ce grand arbre majestueux, imperturbable et imposant dont la marche se poursuivra grâce à l’engagement de ses vrais militants. Le président du groupe parlementaire de la majorité a ainsi exhorté ses camarades à plus de cohésion dans les rangs en vue de faire face au principal enjeu de l’heure : les élections communales où beaucoup de jeunes sont candidats. Pour lui, c’est l’occasion ou jamais de faire entendre la voie de la jeunesse RPM et de concrétiser le projet présidentiel en direction de cette couche.

Reconduit pour trois nouvelles années, à l’issue des assises, l’Honorable Moussa Timbiné a commencé son mandat par un appel à la couche juvénile des Tisserands pour qu’elle renouvelle sa confiance et son soutien inconditionnel au RPM ainsi qu’au président de la République. À moins de deux ans de la présidentiel, le ton est ainsi donné.

 

Amidou KEITA

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here