Secteur sanitaire : La 1ère promotion DES en Santé Communautaire déjà opérationnelle

Le jeudi 13 octobre dernier, s’est tenue la cérémonie de sortie de la toute première promotion des diplômés en Étude Spécialisé (DES) de Médecine Communautaire. Les 9 médecins de cette promotion ont été entièrement pris en charge par le Canada à travers le projet DECLIC.

La cérémonie était placée sous la haute présidence de madame le ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique. Étaient également au rendez-vous, le représentant du ministre de la santé, l’Ambassadeur du Canada au Mali, le Directeur général de DECLIC, le Recteur de l’USTTB, le Doyen de la FMOS. Etc.

Dans son discours de bienvenue, M. Seydou Doumbia, Doyen de la FMOS, dira qu’il est animé par un double sentiment de joie et de fierté. « C’est un très grand honneur pour moi de vous accueillir dans ces mémorables circonstances », a-t-il dit. Et de mettre l’accent sur l’historique de l’ex école de médecine, devenue faculté plus tard. Selon lui, la faculté dont il a la lourde tâche de gérer a énormément contribué à la formation des cadres supérieurs de santé de notre pays et ceux de la sous-région. « Cette promotion DES en santé communautaire est la toute première dans la zone francophone de la sous-région », a-t-il laissé entendre. En guise de conclusion, il a chaleureusement salué les anciens Doyens, Recteurs et Ministres pour leurs efforts en faveur de la bonne marche du système. Pour finir, il a affectueusement salué le gouvernement Canadien à travers son Ambassadeur.

« Je remercie très sincèrement tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cette formation, avec une mention très spéciale pour le Pr. Mahamane Maiga », a introduit le Recteur Adama Diaman Keita. Après un come-back on ne peut plus édifiant sur la création des centres de santé communautaire (CSCOM) au Mali, Il a mis l’accent sur les avantages qu’offrent les CSCOM à nos populations. S’adressant aux lauréats, il dira que ces derniers doivent mettre avec dynamisme leurs savoirs à profit des populations. Il a, tout comme son prédécesseur, salué avec respect et considération le gouvernement Canadien.

Le Professeur Mahamadou Dembélé, en sa qualité de Coordinateur du projet, a noté que cette journée marque un nouveau déclic pour le secteur sanitaire de notre pays. «Vous avez bénéficié des meilleures formations faisant aujourd’hui de vous des médecins aguerris et prêts à servir. Vous devez être accessibles, serviables et toujours à l’écoute de nos populations », a-t-il adressé aux lauréats.

Le Directeur général de DECLIC, la Directrice générale adjointe de l’INFSS, le Doyen de l’Université de Sher Brook du Canada ainsi que M. l’Ambassadeur du Canada…ont tous salué l’initiative à sa juste valeur. Avant de promettre chacun, qu’ils feront toujours mieux pour la cause. Ils ont chacun plaidé en faveur du recrutement des lauréats à la fonction publique.

Madame le ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique, pour sa part, s’est dit très honorée de prendre part à une telle cérémonie qui magnifie l’excellence. Selon elle, des dispositions vont être prises pour expérimenter ce type de formation dans les autres secteurs de notre système d’enseignement supérieur. S’adressant aux lauréats, elle a fait la promesse de tout mettre en œuvre pour leur intégration à la fonction publique. Madame le ministre n’a pas manqué de saluer les différents partenaires avec en tête de ligne le gouvernement Canadien.

KANTAO Drissa


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here