CNOS : La boucle des CAMS bouclée avec la 4è session

La boucle des Cours avancés en management du sport (CAMS) a été bouclée avec la quatrième session qui s’est déroulée du 29 septembre au 1er octobre au siège du Comité national olympique et sportif (CNOS). Trois grands thèmes ont été abordés au cours de cette session : les études de cas sur la gestion des ressources humaines (1ère journée), les études de cas sur le marketing (2è journée) et l’exposé sur l’organisation d’un événement sportif (3è journée).

Comme les trois précédentes, cette quatrième et dernière session des cours avancés en management du sport était animée par deux directeurs nationaux de cours (Tidiani Niambélé et Oumarou Tamboura), deux directeurs de programme du CIO (Abdel Kader Sangho et Alassane Mariko) et un titulaire de master exécutif en management des organisations sportives (Ibrahim Traoré). Au total, 30 stagiaires issus des associations sportives, ont participé à ces 4è cours avancés en management du sport dont la cérémonie de lancement a eu lieu en août à Onomo Hôtel. On s’en souvient, lors de cette cérémonie, le directeur du programme du CIO, Abdel Kader Sangho avait indiqué que depuis plusieurs années, le CNOS s’est engagé dans une dynamique de renforcement des capacités des organisations sportives nationales qui se traduit par l’organisation des stages de formation appelés Cours avancés en management du sport (CAMS).

Ces sessions, avait-il précisé, «sont destinées aux fédérations nationales et aux associations sportives et permettent d’assurer à ces organisations sportives une bonne gestion et un développement croissant». Les CAMS, comme on les appelle, permettent également d’améliorer la gouvernance et la prévisibilité au sein des organisations sportives tout en mettant en avant les valeurs olympiques, avait ajouté Abdel Kader Sangho, en présence de la vice-présidente du Comité national olympique et sportif (CNOS), Mme Sangaré Aminata Keïta et du représentant du ministère des Sports, Cheick Konaté «Takala».

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here