Commune urbaine de Kati : Des réalisations tous azimuts pour placer Kati sur la voie du progrès

Dans sa volonté de faire de Kati une ville coquette et une commune développée, le Maire Hamala Haïdara et son équipe ont mené à bien des actions bénéfiques aux populations. Ce, malgré l’immensité des besoins. Des réalisations dans le domaine des infrastructures d’Etat civil, sanitaires et socio-économiques pour le progrès de la commune et le bien-être de la population.
Au cours des cinq dernières années, le Maire Hamala Haïdara a tenu bon la gestion de la Commune urbaine de Kati en respectant le PDSEC, en maintenant le rythme de réalisation des infrastructures socio-économiques, en apportant des réponses appropriées aux multiples demandes sociales et en soutenant les privés.
Des réalisations remarquables
Selon des agents de la mairie, les réalisations faites pendant les cinq ou six dernières années de gestion de la mairie en termes de développement de la commune urbaine de Kati sont de l’ordre deux fois plus de l’ensemble des réalisations de la période 1992-2009.
Ces réalisations remarquables sont les fruits de la coopération avec des partenaires pour la modernisation et le rapprochement des populations aux infrastructures socioéconomiques engagée par le Maire de la commune urbaine de Kati dans les différents secteurs. Le Maire qui se veut un bâtisseur d’une commune moderne, développée descend régulièrement sur le terrain.
D’où, la réalisation des infrastructures est devenue pour lui un exercice favori. La commune de Kati, avec environ 200.000 Habitants, est dotée en plus de la Mairie centrale, trois centres d’Etat civil, des structures sanitaires et scolaires pour faciliter l’accès des populations à ces structures sociaux de base.
Côté réalisations, il a, à son actif, l’aménagement du marché central avec le pavage du sol, la création des marchés secondaires, la construction des hangars et magasins dans les marchés, l’aménagement d’un dépôt final et la construction d’une salle de spectacles.
Promotion féminine
Dans ce domaine, les femmes constatent avec bonheur que l’une de leurs revendications, à savoir la promotion féminine, est plus en plus satisfaite par le Maire Hamala Haïdara. Une preuve éloquente : la construction de deux maisons des femmes dans la commune de Kati dont l’une à Kati-coura et l’autre à Farada.
Dans le domaine de l’électrification de la ville et de l’eau potable pour tous, il y a eu des éclairages publics qui ont été mis en service, l’extension du réseau électrique et celle du réseau d’eau est en cours. Le programme du Maire Haïdara est de finir avec le problème d’eau et d’électricité à Kati.
En matière d’infrastructures routières, sa touche est également visible partout dans le cercle. Les travaux de pose de ralentisseurs, la mise en niveau de certaines routes principales et les feux tricolores annoncés dans quelques semaines pour règlementer la circulation à travers la ville de Kati.
Dans le domaine du privé, le Maire de Kati s’est fait un devoir patriotique de soutenir ce secteur. Une maison des Artisans est construite. A ce niveau aussi, l’emploi des jeunes est une priorité. Les détaillants sont installés et ne payent aucune taxe.
Concernant la sécurité de la commune et de ses populations, Kati est la plus grande base militaire du pays. Sa mairie, en collaboration avec les plus hautes autorités du pays, a doté la commune des infrastructures appropriées pour assurer la sécurité des personnes et des biens, avec des services compétents ceux de la protection civile, de commissariats de police et de gendarmerie.
Toujours dans le cadre de la modernisation et du développement de la commune, des infrastructures sportives sont rénovées. Le stade Vincent Traoré est réfectionné en gazon, avec grilles de sécurité et adduction d’eau à l’appui.
La coopération au bon niveau
Pour mieux réaliser des infrastructures et bien soutenir certains secteurs, le Maire de Kati s’est basé sur la voie diplomatique axé sur le jumelage. La mairie a consolidé les actions du jumelage avec l’Allemagne (Erfurt), la France (Puteaux, Sain Sébastien sur Loire) et le Burkina (Konsa à Bobo).
Négus Traoré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here