Modibo Sidibé sur le retour de la Sadi à l’opposition «Les nouveaux venus doivent avoir de l’humilité…»

L’ancien Premier ministre était venu rencontrer les citoyens dans le jondis ‘’fleur tou de Ouolofobougou pour des échanges sans ‘’tabou’’.
Le dimanche 16 octobre dernier Modibo Sidibé était invité dans le jardin public ‘’fleur tou’’ de Ouolofobougou à une causerie ‘’sans façon’’ sans ‘’tabou’’ et à bâtons rompus. L’initiative de la rencontre revient au grin du ‘’fleur tou’’ à travers le jeune leader politique Salif Tall dit ‘’Babou’’ le grin du ‘’fleur tou’’ est un vrai forum de rencontre parentale, amicale et fraternelle dont les membres viennent de tous les horizons (géographes, professionnels, catégories sociales, etc.). Le grin est très politique mais ses membres cohabitent dans l’harmonie des opinions contraires (ils sont de partis politiques différents). Il était donc normal qu’un homme politique comme Modibo Sidibé soit invité pour se ‘’faire cuisiner’’ sur la place ouverte qui est un jardin public. Qui sait, peut-être que le grin est en train comme ça, de prendre une nouvelle dimension dans son tempérament politique. Et que d’autres hommes politiques passeront par la casserole. Ce qui est sûr à cet égard est que Modibo lui, reviendra. Il a été admis comme membre du grin.
Un fleuve de questions
Le PM Modibo Sidibé est venu à la rencontre à l’heure : à 17 heures. Il était escorté par une garde rapprochée composée de Dr Youssouf Diallo, de Sorry Makanguilé, Alou Diallo, Amadou Cissé et Altiné Dicko. La délégation a pris place dos au hangar construit par Badoulaye Traoré pour les anciens du quartier.
Après les salamalecs d’usage, les hostilités ont été ouvertes et les questions ont fusé à la vitesse d’une mitrailleuse. Au départ le public était étouffé de 60 à 70 personnes les retardataires, les curieux et les badauds sont venus grossir les rangs
La première question vient de C.O Fofana dit Mulbi qui s’est étonné : Modibo Sidibé n’est pas aussi hautain qu’on dit avant de lui demander quel était le sentiment qui l’animait en ce moment précis. Le suivant l’interpellera « curieusement qui est Modibo Sidibé » les questions ont alors commencé à se corser avec ‘’Babou’’qui a demandé ses projets au PM en ce qui concerne la gestion de l’Etat, la lutte contre la corruption, les mesures qu’il adoptera s’il était élu.
Les questions ont aussi touché les domaines comme le retour d’ATT ses actions inexistantes en commune III, les solutions pour notre éducation ‘’foutue’’, Oumar Mariko à l’opposition, l’initiative riz, l’insécurité, les questions de femmes ou les autorités intérimaires.
C’est un Modibo Sidibé animé, voir très animé (à la surprise de beaucoup, qui a répondu aux questions pendant plusieurs heures sans relâche. Sauf pour la prière de ‘’fitiri’’ qu’il est allé faire à la mosquée du quartier à pied et derrière son nouvel imam Tidiani TALL dit Yaye (qui a remplacé son grand frère Seydou TALL décédé fin mai dernier).
A –t-il convaincu son auditoire ?
Oui sur certains points et un peu moins certains thèmes. Ce qui c’est sûr est qu’il a incontestablement marqué des points. Non seulement il a un peu cassé son visage d’extraterrestre inaccessible, mais il a aussi suscité de la sympathie chez certains. Du solide et du durable ? Le malien étant une pintade.

Tientiguiba DANTE
Source: Le Matin

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here