Usine de transformation de bois au Mali : 300 employés en chômage technique

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Kéita Aida M’bo, a enclenché une guerre implacable contre les exploitants abusifs du bois. Pour mener à bien cette lutte une lettre circulaire interdisant l’exploitation et l’exportation du bois sans l’élaboration d’un plan d’aménagement a été élaborée. Cette mesure a eu des conséquences graves pour les travailleurs de l’usine de transformation du bois. Ils sont au nombre de 300 personnes qui sont en chômage technique, le temps d’attendre la mise en œuvre des textes autorisant l’exploitation et l’exportation du bois.
Et pour le Directeur général de l’Usine, Aboubacrine Sidiki Cissé, qui n’a pas manqué d’appeler les autorités à trouver une solution idoine à ce problème, dit qu’il investit plus de 24 millions de FCFA chaque mois dans le salaire des travailleurs.
Maintenant, selon lui, tout est rentré dans l’ordre et l’usine respectera désormais le plan d’aménagement prévu par les textes.
En revanche, 300 travailleurs broient toujours le noir.

A.Touré

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here