Exclusif: Burkina-Guinée : Coulisses du sommet de Lomé- Le Président Marc Kabore clashe son homologue, Alpha Condé

Dans les allées des tapis rouges déroulés, jouxtant les appartements et suites privés réservés aux chefs d’états venus participer au sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime, s’est produite une scène insolite . Le ton digne d’un pugilat verbal au détour d’une discussion entre le locataire du palais Kosyam, Marc Christian Kaboré et l’homme fort de Conakry, Alpha Condé. Une véritable passe d’armes qui n’a duré qu’une dizaine de minutes . Des sources diplomatiques ont murmuré dans l’oreille de Confidentiel Afrique. Exclusif

La scène insolite, passée du haut de l’hôtel Radison Blu de Lomé ( ex Hôtel 2 Février ) avec deux acteurs et pas des moindres, les présidents Marc Christian Kabore du Burkina et Alpha Condé, homme fort du palais Sékoutouréya, a failli échapper aux radars des médias internationaux qui ont fait le déplacement à Lomé pour couvrir la grand’messe des chefs d’états et de gouvernement de l’Union africaine sur la sécurité maritime. Mais, les fouineurs de Confidentiel Afrique étaient là, épiant dans les moindres détails les allées des suites et appartements privés réservés aux hôtes du président Faure Eyadema. Des sources diplomatiques bien informées ont révélé à Confidentiel Afrique, que le président burkinabé Marc Christian Kabore a eu une partie de discussion caustique et pas du tout tendre avec le chef de l’état guinéen, Koro Alpha Condé. Que s’est -il réellement pas entre les deux ? Selon notre source, le chef de l’état du Faso n’a pas apprécié la façon dont le président Alpha Condé gère le dossier  »Guinée Bissau » et sa posture excessive dans la prise de décision. L’homme fort de Ouagadougou a rappelé à son homologue guinéen d’être prudent dans la gestion de la crise au Congo Brazaville, du fait de l’amitié inoxydable qui lie le président Sassou N’Guesso et le chef de l’état guinéen. En quelque sorte, une affaire d’amis socialistes qui complotent dans le dos des autres… Une autre épine sous les pieds du président Condé est sans doute le Cas Alpha Barry, un vieil ami et confident du président Alpha Condé. Le tout nouveau ministre des Affaires étrangères du Burkina, qui a changé de garde robe entretemps, ne serait plus en odeur de proximité avec son ex vieil ami de président avec qui il aimait chambarder lors de ses séjours au palais de Conakry. Les rapports froids entre le ministre Barry et le chef de l’état guinéen, Alpha Condé ont -ils vicié la cordialité des rapports entre Kabore et Koro Alpha ? Confidentiel Afrique a appris que la passe d’armes n’a duré qu’une dizaine de minutes et c’est l’homme fort de Ouagadougou qui a ouvert le feu en premier lieu. Le chef de l’état guinéen, Alpha Condé, à la mine  »pulvérisée » n’a fait que contempler les dégâts.

Ismael AIDARA

Confidentiel Afrique

 

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here