Sommet Afrique-France : Les jeunes et les femmes prennent leur place dans le Cnosaf

La participation des femmes et des jeunes est sollicitée par l’organisation du Sommet Afrique-France. Depuis mardi, un atelier régional est ouvert à Bamako à l’intention des femmes en vue du forum genre et développement.

Le but de l’atelier est de permettre aux femmes et aux jeunes de s’approprier le sommet. Un forum de la jeunesse et un forum de l’entreprenariat féminin seront organisés en prélude au sommet. De plus, pendant le sommet, il y aura une rencontre de la jeunesse panafricaine, une occasion pour mettre en avant les femmes et les jeunes qui symbolisent l’avenir du continent.

Pour les besoins du Sommet à proprement parler, des emplois sont créés par le Comité d’organisation. Ainsi, 1500 jeunes sont d’ores et déjà affectés à une brigade citoyenne pour le nettoyage des berges du fleuve Niger, 1000 autres participeront à une opération de sensibilisation pour le changement de comportement en matière d’hygiène et de propreté. D’autres jeunes seront affectés au pavage de rues visant à embellir la capitale.

L’une des raisons d’être de la femme au Mali, c’est le ménage, c’est rendre son entourage propre. Fortes de cela, des associations féminines, avec l’appui de Mme le ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, Sangaré Oumou Bah, ont lancé le projet intitulé : “Gérons notre commune : cas de l‘assainissement”. Cette action nécessitera la participation communautaire et mettra chaque citoyen face à ses responsabilités sociétales.

La mise en œuvre de ce projet rentre dans le cadre des préparatifs du sommet et participera à la réussite de son organisation. Il va également participer à la création d’activités génératrices de revenus pour les femmes et les jeunes sur des produits dérivés de l’assainissement.

Mariam Camara

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here