Guerre de leadership dans la section URD de Dioïla : Soumaïla Cissé prend part à la bataille de Fana

Depuis plusieurs années déjà, un véritable problème de leadership constitue un souci majeur au sein section URD de Dioïla. Jusqu’à preuve de contraire ce problème n’arrive pas à connaitre une solution pérenne et définitive.

En effet, il faut comprendre qu’il y a  un combat pour prendre le leadership au sein de la section URD de Dioïla. Selon nos informations, ce duel oppose l’honorable  Bakary FOMBA, non moins secrétaire général du bureau de la section à son camarade Mama CAMARA, conseiller élu dans la commune de Fana et membre influent du conseil de cercle de Dioïla et non moins secrétaire politique du même bureau de la section.

Aux dires des sources poches de ce dossier, depuis la mise en place de l’actuel bureau de la section, les deux camarades qui étaient candidats au poste de secrétaire général se sont tenus, au cours de leurs campagnes électorales, des propos très dures en face des militants dans les différentes communes du cercle. Nos informations révèlent qu’heureusement lors de l’élection, le consensus a prévalu. Mais depuis lors, le secrétaire général et le secrétaire politique se regardent en chien de faïence.

Selon des sources très bien informées sur ce dossier, dans la commune de Guégnéka (Fana) depuis 2014, il existe deux bureaux de sous-section nés du conflit entre ces deux ténors de l’URD dans le cercle. A ce jour, aucun des organes du parti chargé de faire l’arbitrage n’a pu officiellement trancher cette affaire qui a déjà sérieusement affaibli  l’URD dans la commune de Fana.

Selon des témoins, à l’occasion des élections communales prévues pour le 20 novembre, l’URD s’est retrouvée avec deux listes de candidatures dans la commune de Fana. Par rapport à cette affaire qui constitue aujourd’hui un souci majeur au sein du parti du chef de file de l’opposition, chacune des deux listes a porté plainte contre l’autre. Selon les informations, le fait majeur est que dans le camp du député, la plainte serait faite par Soumaïla Cissé en sa qualité de président du parti avec pour conseil Me. Demba Traoré avocat à la Cour.

Il ressort des constats que quelque soit l’issu de ces plaintes, l’URD par ces actions à la justice s’est déjà faite ridiculisée et discréditée aux yeux des populations, des autres acteurs politiques surtout de ses électeurs dans la ville de Fana.

Tougouna A. TRAORE


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here