Désenclavement et transport : Zoom sur les grandes réalisations du président IBK

Les trois ans au pouvoir de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita ont été charnières pour le pays. Des travaux de grandes envergures sont lancés à travers le pays dans le but d’assurer le bonheur des Maliens. Signe certainement d’un avenir radieux.

Le développement des infrastructures de transport est l’un des sept objectifs spécifiques chers au chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita. Ainsi, les grandes réalisations, initiées dès son entrée en fonction, en 2013, ont porté notamment sur la poursuite des efforts de désenclavement intérieur et extérieur du pays. Les actions réalisées l’ont été dans un contexte marqué par la mise en œuvre du deuxième projet sectoriel des transports(PST2), des programmes routiers de l’Uemoa et la poursuite de la préparation du programme routier du 11ième FED.
Le désenclavement

En effet, l’arrivée d’IBK au pouvoir en 2013 fut marqué par des réalisations, lesquelles ont porté sur la construction et la réhabilitation des routes, 74,9 km de routes bitumées ont été réalisées en 2013(Konobougou-Baraouéli 20km, Banamba-Touba 13,600km, Fana-Dioila 40km.
Il y a aussi la réhabilitation de la route bitumée Bamako-Ségou(phase I) sur 88,58km, l’entretien périodique et l’achèvement du tronçon Sandaré-Kayes-Diboli pour un montant annuel sur le BSI de 5,767milliards FCFA pour une exécution physique de 94,58km, l’entretien courant du réseau routier, au titre de l’année 2013 porte sur un réseau routier de 10374,27km dont 4281,27km de routes revêtues soit 41,27% et 6093km de routes en terre soit (58,73%), l’entretien des pistes CMDT/OHVN avec une réalisation de 3520km.

Les travaux d’urgence ont concerné l’aménagement des rues 145 et 121 de Korofina et la rue 269 de Lafiabougou pour un montant de 540 215 000 FCFA TTC, les travaux d’aménagement et d’assainissement des accès de la cour du Tribunal de Kayes pour un montant de 44 357 541 FCFA, l’aménagement de la rue 520, située à Sokorodji, en commune VI du District de Bamako, les travaux de bitumage des rues située aux cotés Est et Ouest de l’Ambassade de la Chine au Mali, en commune II du District de Bamako, l’aménagement des rues 581 et 594 à Baco-Djikoroni, en commune V.

D’autre part, le transport aérien a connu des travaux de construction de la brigade de transports aériens de Mopti, le démarrage des travaux de fourniture et d’installation d’un système d’avitaillement en kérosène à l’aéroport de Kayes Dag Dag, le 22 novembre 2013. La modernisation des infrastructures aéroportuaires portent essentiellement sur la poursuite des travaux de construction d’une nouvelle aérogare à Bamako dans le cadre de la modernisation de l’aéroport Bamako-Senou, la poursuite des travaux de construction d’un dépôt de kérosène à l’aéroport de Kayes Dag Dag, l’installation d’un nouveau système de vidéo surveillance par camera IP à l’aéroport de Bamako.

En 2014, les réalisations de construction et de la réhabilitation des routes ont connu des résultats probants notamment sur la construction ou la réhabilitation de 312 km de routes : travaux terminés : Tominian-Benenan-Frontiere Burkina Faso, Sikasso-Heremakono, Bandiagara, accès à Mahou, dans la région de Sikasso.
Les travaux en cours concernent Bamako-Segou(phase I), Niono-Goma Coura, Goma Coura Tombouctou-Diré-Goudam, Macina-Diafarabé-Teninkou, Wo-Bankass-Koro, Boulevard du 22 octobre 1946, Avenue du 5 septembre à Bamako et Avenue An 2000 à Ségou, Ségou-San sur 7km, Kenieba-Fadougo-Falemé-Faléa dans la région de Kayes. Douentza et Bretelle Togo-Tongo, Badougou-Toukoto-Bafoulabé

Pour les entretiens routiers dans le but de maintenir le réseau routier, 8,345km de route du réseau prioritaire ont été entretenus sur l’ensemble du territoire national dont 4,788km de routes revêtues et 3,557km de routes en terre. L’entretien a également concerné 2,800km de pistes rurales dans les zones CMDT et OHVN. La réalisation des travaux, par la méthode haute intensité de main d’œuvre dans le cadre du contrat d‘appui à la consolidation de l’Etat malien a permis la création de plus de 2000 emplois.
La construction et la réhabilitation de ponts, le démarrage des études de construction du pont de Ségou et du 4ième pont de Bamako, le démarrage des travaux de construction des ponts de Manankoro et de Fourou, dans le cercle de Kolondieba.

Lutter contre l’insécurité routière
Pour la lutte contre l’insécurité routière, on peut souligner la formation de 360 agents de la police, de la gendarmerie et de la protection civile au remplissage du bulletin d’analyse des accidents constatés et de 150 chauffeurs et conducteurs routiers urbains sur la sécurité routière et le secourisme, la réalisation de 11 inspections de sécurité routière sur la signalisation et l’environnement de certains axes routiers.
Les actions réalisées ont porté sur la formation de 1,350 éléments des Forces armées et de sécurité, la poursuite de l’opération de sensibilisation sur le port de la ceinture de sécurité, sur le port de casque de protection, le téléphone au volant avec 20 diffusions RTV, la réalisation de l’étude pour l’amélioration de la sécurité de la route.

En 2015, les résultats enregistrés ont porté sur la construction ou la réhabilitation, dont au total, 99, 55km de voies aménagés. Il s’agit des travaux d’aménagement en 2x3 voies du boulevard du 22 octobre 1946, en 2x2 voies de la corniche et renforcement de l’Avenue du 5 septembre dans le District de Bamako, les travaux d’aménagement de la voie d’accès, au quai-bac de Falemé et du tronçon kenieba-Fadougou-Faléa de la RN2 à Kayes, l’aménagement et de bitumage de la route RN12-Mahou, l’aménagement de la voie d’accès à l’hôpital de Sikasso.

En 2016, les travaux de l’Avenue An 2000 de Segou, ont été achevés et réceptionnés, les travaux de 198km de la route Nianfunké-Tonka-Goundam-Diré-Tombouctou achevés, l’organisation de la concertation sectorielle pour la recherche de financement de 5 projets routiers(Sevaré-Douentza-Hombori-Gao sur 577km, Ansongo MenakaAnderamboukane Fre-Niger sur 320km, Koro-Douentza-Tombouctou sur 323km, Bourem-Anefis-Kidal-Fre-Algérie : 651km, Gao-Bourem-Taoussa : 130km, les travaux d’Oussoubidiagna-Dakon achevés, les travaux de la voie d’accès au logement de la coopération chinoise achevés, les travaux de la voie d’accès à l’organisation internationale de la santé animale à Sotuba, achevés, le lancement des travaux des routes : Banamba-Touba, Macina-Diafarabé, Koro barrage.

Les perspectives
En perspectives, les actions portent sur la mise en œuvre des actions majeures retenues dans le document de politique nationale des transports et infrastructures de transport adopté par le gouvernement le 27 octobre 2015. Il y a la poursuite et l’achèvement des chantiers routiers en cours.
Entretien courant de 1,4500km de routes du réseau prioritaire. Le démarrage des travaux de bitumage de la route Zantiebougou-Kolondieba-frontière Cote d’Ivoire(140km) dans le cadre du projet d’aménagement et de facilitation du transport sur le corridor Bamako-Zantiebougou-San Pedro(PR8).

Le démarrage des travaux du programme d’aménagement des infrastructures routières structurantes : aménagement 2x2 voies de la route Bamako Koulikoro, construction du pont de Kayo avec ses voies d’accès, construction d’un échangeur au carrefour de la route de Markala et l’aménagement de 10km de voiries à Ségou et construction du pont de Kouoro Barrage sur la RN11.

Le lancement des travaux de construction du 2ième pont de Kayes et du 2ième pont sur le fleuve Baoulé à Dioila. Le lancement des travaux de la route Kwala-Goumbou-Nara, l’étude du 4ième pont de Bamako, l’étude de la réalisation du pont de Kayes, l’étude de la route Kadiana-Zegoua, sont entre autres perspectives du Chef de l’Etat à mi-mandat.

Amara Bathily

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here