Incendie à l’aéroport international président Modibo Kéïta Sénou : Plus de peur que de mal

162

lus de peur que de mal ! Happy end ! C’est selon. En tout cas, c’est le sentiment général qui se dégage après l’incendie qui s’est produit hier au salon VIP ‘’Zira’’ de l’aéroport international président Modibo Kéïta Sénou, suite à un court – circuit électrique.

Selon les explications du Président directeur général des Aéroports du Mali, le colonel Daouda Dembélé, c’est aux environs de 10h que l’incendie s’est déclaré au niveau de la salle d’embarquement de l’aérogare. Conformément au plan d’urgence de l’aéroport, a ajouté le colonel Dembélé, le sinistre a été maîtrisé au bout de 7 minutes après l’intervention rapide et coordonnée des services techniques de l’aéroport (notamment l’électricien du jour Kassim Doumbia), de l’assistance aéroportuaire (ASAM), de la police nationale, de la protection civile, de la gendarmerie, de la douane et de l’ASECNA.

«Malgré cet incident, les activités aéroportuaires n’ont pas été interrompues à l’aéroport et se poursuivent normalement », a tenu à préciser le patron des Aéroports du Mali.

Il a en outre souligné que l’incendie n’a causé aucune victime en vie humaine en dehors de légers dégâts matériels (deux climatiseurs partis en fumée, deux chaises carbonisées au niveau du salon et quelques vitres brisées).

À noter que le ministre de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop s’est, avec ses proches collaborateurs, rendue à l’aéroport Modibo Kéïta Sénou. Sur place, Traoré Seynabou Diop a salué la promptitude et le professionnalisme des différents services techniques dans le cadre de la gestion de la crise.

Une commission d’enquête a été mise en place pour situer les causes réelles de l’incendie, a annoncé le colonel Daouda Dembelé.  En tout cas, au passage de notre équipe de reportage, il était loisible de constater que les activités aéroportuaires se déroulaient normalement, les agents affichant même une mine détendue et sereine.

M. S.


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here