10è anniversaire de l’ONG Mali Health : Objectif, les couches défavorisées

Cette Ong basée aux Etats-Unis intervient dans plusieurs domaines dont la santé et l’économie familiale.

L’Ong/Mali Health a célébré, vendredi dernier, à la Maison du partenariat, son 10è anniversaire sous le thème : «Couverture sanitaire universelle : une approche inclusive et intégrée par Mali Health ». «Nous avons donné des conseils et des suggestions. En même temps, nous avons participé à la résolution de problèmes auxquels sont confrontés certains agents de l’ONG. Je peux dire que Mali Health a fait une partie non négligeable de mon travail en tant que médecin qui a l’obligation de la mise en œuvre de la politique sectorielle de santé », a témoigné l’ancien médecin chef du Centre de santé de référence (CSREF) de la CI, le Dr Traoré, «J’ai travaillé pendant un bon moment avec certains responsables de cette ONG, dans un esprit de respect et de confiance, d’abord à Sikoro, puis à Hamdallaye.

Auparavant, j’avais travaillé avec plusieurs ONG mais la collaboration avec Mali Health est spéciale et spécifique », a-t-il commenté. Il assure avoir toujours été sollicité par les responsables de l’ONG dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sectorielle de la santé des populations maliennes.

Le Dr Traoré a cité quelques autres réalisations au crédit de Mali Health, à savoir la mise en place d’un château d’eau, la dotation du laboratoire en équipements, la formation des agents du centre et la prise en charge des frais médicaux des enfants de 0 à 5 ans pour des maladies telles que le paludisme, la diarrhée et les infections respiratoires. Le budget de fonctionnement de Mali Health, qui était de 17 000 dollars (8,5 millions de Fcfa), est aujourd’hui évalué à 700 000 dollars (350 millions de Fcfa). L’ONG est partie d’un petit partenariat entre des étudiantes en médecine qui étaient venues faire leur stage dans notre pays. L’une de ces étudiantes, Erika, a été présentée au public. Celle-ci travaille actuellement dans une autre structure en Côte d’Ivoire. Elle est venue uniquement pour le 10ème anniversaire de Mali Health.

C’est une histoire de famille et non de partenaires », a évoqué la directrice nationale de Mali Health. Mme Diallo Mariam Fofana a surtout tenu à remercier le président du conseil d’administration de Mali Health, Joe Camardo. C’est grâce au soutien financier de M. Camardo que le CSCOM de Sikoro-Sorkabougou a été construit et équipé. « Depuis 10 ans et au fil des années, l’ONG a su combiner les stratégies pour surmonter la barrière financière, les problèmes de qualité de soins, le besoin d’information pour prévenir la maladie et maintenir la bonne santé, le renforcement de capacités des acteurs de la santé communautaire, l’intégration et la prise en compte du volet Eau Hygiène et Assainissement comme une partie intégrante de la qualité des soins et services, la micro finance communautaire », a-t-elle soutenu.

Elle a remercié l’ensemble des partenaires, notamment le gouvernement, l’ONG WaterAid, les ASACO, les CSCOM qui ont contribué à la réussite de Mali Health. Joe Camardo, le président du conseil d’administration de Mali Health, basé aux Etats Unis, se dit très satisfait des actions réalisées par l’ONG dans le domaine de la santé maternelle, infantile et néonatale au Mali. Il a qualifié de «puissant» le partenariat de Health Mali avec les CSCOM. « Ensemble, nous prévenons le paludisme en utilisant des moustiquaires imprégnées. Ensemble, nous veillons à ce que l’argent soit à côté en cas de besoin pour les frais de consultation. Ensemble, nous veillons à ce que les femmes comprennent que les grossesses doivent se dérouler en bonne santé. Ensemble, cette année, nous comptons prendre soin de 2500 enfants », a déclaré M. Camardo.

Depuis sa création au Mali en 2006, Mali Health a fait plusieurs réalisations, entre autres, la construction du CSCOM de Sikoro-Sourakabougou (CSCOMSISOU), l’amélioration du plateau technique des CSCOM de Sikoro-Sourabougou (ASACOSISOU), de Boulkassoumboug1 (ASACOBOUL1) et Lafiabougou Bougoudani 5 (ASACOLAB5). Depuis 2009, Mali Health prend en charge, par an, les frais médicaux de près de 2 000 enfants des localités de Sikoro, Boulkassoumbougou et Sotuba (commune I), Lafiabougou Bougoudani et Sébénicoro-Sibiribougou (Commune IV) et Sabalibougou (Commune V). Durant la même année, cette ONG a organisé des consultations prénatales (CPN) au cours desquelles près de 900 femmes ont été prises en charge, dans plusieurs communautés défavorisées du district de Bamako. Elle a aussi orienté près de 4 000 femmes vers les Activités génératrices de revenus (AGR) en vue de leur permettre de faire face à leurs besoins, dont la prise en charge des frais médicaux de leurs familles respectives. Mali Health travaille sur trois axes stratégiques à savoir le Programme action pour la santé (APS), celui de l’Epargne pour la santé (EPS) et le Programme amélioration de la qualité (PAQ).

Le premier, un programme phare de Mali Health, vise à assurer l’accès aux soins de qualité pour les enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes issues des communautés défavorisées. Le second, initié en 2013, a pour cible les femmes des communautés vulnérables. Ce programme garantit la durabilité du programme APS et offre des soins gratuits aux enfants des familles vulnérables. Son but est d’aider les femmes des communautés vulnérables à surmonter la barrière financière pour un accès financier aux services et soins primaires de qualité. Quant au troisième, le PAQ, c’est un modèle intégré de soutien continu aux communautés qui permet leur accès à des soins et services de qualité et d’améliorer la santé de la population.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here