Les indiscrétions de Bado

Dans notre édito de relance du journal du mercredi 17 juin 2015 intitulé « Delta News, c’est reparti », nous annoncions entre autres nouvelles rubriques : « Les indiscrétions de Bado », chronique quelque peu salée des actualités « sous le manteau ». Mieux vaut tard que jamais, c’est pourquoi à partir de cette parution, nous tiendrons notre promesse en vous livrant  chaque mercredi de brèves indiscrétions. Nous vous informons que toutes les « indiscrétions » fournies par Bado sont réelles, vérifiables loin d’être des affabulations. Monsieur Bado, comme un badaud, arpente les couloirs des départements ministériels, services publics, privés etc. et livre chaque soir à son « grin » des nouvelles. Ce sont certaines de ces nouvelles que nous partageons avec vous.

Un ministre du nouveau gouvernement Modibo Keïta par incompétence, népotisme  ou par couardise a nommé à un poste stratégique un notaire, résultat : le département est bloqué dans son fonctionnement !

Même dans cet environnement de mauvaise gouvernance, il y a une limite en tout. Un ex-ministre l’a appris à ses dépens. En effet, nommé ministre, notre chef de département ne s’est pas départi de son ancien salaire. Il ponctionnait doublement dans les caisses de l’état. Lorsqu’il fut éjecté du gouvernement, sa plus grande surprise fut la réception d’un ordre de reversement du trop perçu. Qui peut encore dire que le gouvernement ne lutte pas contre les détournements?

Avec un battage médiatique, on nous a annoncé l’acquisition de deux hélicos Puma par l’armée de l’air du Mali. Ce qu’on ne nous a pas dit, c’est leur coût. Et pour quel usage ? Uniquement pour transporter les troupes. Ils ne pourraient être équipés d’armes selon des accords passés avec les partenaires. A quand l’acquisition d’hélicos de combats genre MI qui ont fait leur preuve en Angola ?

La Rédaction


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here