Mali : La grève de cinq jours des travailleurs du secteur minier a été suspendue

Suite à une intervention, à la dernière minute, du ministère malien des mines, les travailleurs du secteur minier ont suspendu la grève de cinq jours qui était prévue pour débuter, lundi dernier.

Mahamadou Konté, membre du comité exécutif de Synacom, le syndicat des mines, de l’énergie et de la construction civile, a expliqué que le ministère est intervenu pour appeler à de nouvelles négociations, après l’échec de celles du vendredi. «Suite à l'intervention du ministre, nous avons suspendu la grève», a-t-il déclaré.

Pour rappel, la grève avait pour but de dénoncer et de mettre fin aux actes d’intimidation, abus et violation de la liberté syndicale dans l’industrie minière malienne. Entre autres raisons évoquées, il y a les licenciements abusifs observés au niveau des mines et des cimenteries et les conditions de travail dans l’administration minière et industrielle. Les principales compagnies minières concernées sont Robex Resources, qui a suspendu les travailleurs syndicalistes pour effet de grève, Randgold Resources, ou encore Resolute Mining.

Le défi dans les prochains jours sera de trouver un terrain d’entente entre les parties concernées, pour éviter des retombées négatives sur la production minière du Mali qui dépend de l’or et du coton pour 80 % de ses exportations.

Le pays est devenu, depuis 2002, le troisième producteur africain d’or, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana.

Louis-Nino Kansoun

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here