Piètre prestation du gardien Oumar Sissoko à Bouaké : Alain Giresse sur le point de jouer la carte des gardiens locaux

Au lendemain de la défaite des Aigles contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire lors de la première journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, l’unanimité a été faite autour de la piètre prestation du gardien de but Oumar Sissoko. C’est-à-dire qu’il a été tellement médiocre que bon nombre de gens se sont posé la question de savoir pourquoi ne pas jouer la carte des portiers locaux ? Et à juste raison parce que depuis un certain temps les gardiens expatriés n’ont pas donné satisfaction. Nonobstant la persistance des différents sélectionneurs des aigles. Est-ce par complexe ? Est-ce une exigence de la fédération ? Difficile de répondre. Mais ce qui parait évident l’encadrement technique a tiré tous les enseignements lors du dernier match des Aigles au Stade de l’Amitié de Bouaké.

Avec la méforme du portier Oumar Sissoko, le coach Alain Giresse semble porter sa confiance sur les locaux. Parce que depuis quelques semaines l’entraîneur des gardiens de but au sein de l’encadrement des Aigles, Mahamadou Sidibé dit Maha a convoqué cinq gardiens du championnat malien : Soumbeyla Diakité, Djigui Diarra du Stade malien de Bamako, Adama Kéïta du Djoliba Athlétique Club, Komadjan Kéïta de l’USFAS et Cheick Abdoul Kader SY  des Onze Créateurs, N’Tji Michel du CSD. Ils s’entraînent trois fois dans la semaine au stade du 26 Mars, très tôt le matin. On sait bien que les éliminatoires sont comme une course de fond où il faut maintenir le rythme maximal dès le début pour s’attendre un bon résultat. Et les Aigles ont raté le départ avec une défaite. Si l’analyse conclut, au-delà de tout, à une mauvaise prestation du gardien de but qui n’a jamais convaincu dans les situations difficiles, cela va de soi que l’on se rabatte sur les gardiens de but locaux. Mamadou Samassa n’est pas dans une logique de rejoindre l’équipe avant la CAN, Oumar Sissoko n’appuie pas la grande forme. La carte des portiers locaux semble être la meilleure formule pour permettre aux Aigles de voler plus haut.

Mahamadou Sidibé dit Maha l’entraineur des gardiens, vu son expérience,  est censé être le meilleur conseiller de Giresse pour la sélection des gardiens de but quand on sait que le coach Français n’est jamais stable au Mali, tantôt au Gabon, tantôt en France .Au bout des séances qui coïncidera avec le Match contre le Gabon , et pour les préparatifs de la Can 2017, Giresse jettera-t-il son dévolu sur les gardiens locaux ou expatriés ? Le tournoi de l’UEMOA  se pointe à l’horizon. Djibril Dramé le sélectionneur des aigles locaux trillera entre les gardiens du championnat malien. La Logique voudra que les moins expérimentés comme Cheick Sy, Komadjan et N’Tji Michel soient sélectionnés pour le tournoi UEMOA.

Les vieux briscards à savoir Soumbeyla Diakité, Djigui Diarra et Adama Kéïta pourront faire l’affaire pour les éliminatoires de la coupe du monde et la CAN 2017. Dans ces compétitions l’expérience a son pesant d’or. Cette formule permettra d’éviter un chevauchement entre les deux listes. Le coach des gardiens Mahamadou Sidibé Maha doit faire parler son expérience pour décanter cette énigme qui nous a déjà privés des points à Bouaké.

Moussa Samba Diallo


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here