Styles et approches de nos politiques : Entre « Grins », Mosquées et projets de Société

Au moment où les Maliens peinent à trouver des solutions aux problèmes de l’heure, les esprits de ceux qui sont censés apporter des solutions, se trouvent en 2018 et particulièrement à l’élaboration d’une stratégie unique pour la victoire aux présidentielles.

Et chacun y va de son style et approche pour se rapprocher davantage des populations et avoir leur confiance. Au lieu de mettre en place un projet conséquent de société pour répondre de manière logique et réaliste aux doléances des Maliens et des difficultés de l’heure, certains de nos politiques cherchent plutôt les moyens plus subtils pour se rapprocher des Maliens.
Parmi ces styles et approches développés, nous avons les causeries dans les « Grins » des jeunes à travers les communes, les visites et autres séances de prières dans les mosquées. Pourquoi ne pas simplement chercher à connaître et comprendre en toute sincérité les problèmes des communautés et travailler afin de proposer des solutions logiques et réalisables à ces problèmes ?
Pourquoi se verser dans les petits jeux d’intellectuels en voulant tromper la vigilance des pauvres populations pour avoir leur vote alors que ces hommes politiques ont tous les moyens de produire un projet de société et proposer quelques alternatives pour le changement tant attendu ?
Mais en lieu et place, ils se transforment en leaders religieux en élisant domicile dans nos mosquées en prêchant les nouvelles règles de l’Islam qu’ils sont les seuls à respecter pour avoir les faveurs des millions des musulmans. Après l’instrumentalisation des religieux pour accéder au pouvoir en 2013, le président IBK, a ouvert les portes d’un nouveau style de faire la politique qui a pignon sur rue aujourd’hui.
Depuis cette réussite du président IBK en 2013, certains n’hésitent plus à s’habiller de façon ridicule pour se rendre dans les mosquées ou autre lieu de rencontre des fidèles musulmans. N’est-il pas préférable de convaincre les Maliens sur la base de projets de société pour sortir le pays de l’ornière ?

Pauvres de nous !
Abass Ba

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here