Assassinat de deux journalistes de RFI au Mali : « trop de zones d’ombre » dans l’enquête (association)

L’association des amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes français de RFI assassinés il y a trois ans au Mali, a regretté jeudi les “zones d’ombre” qui entourent toujours le mobile et les circonstances de ce drame.

“Qui sont les tueurs, les commanditaires, quelles sont les circonstances, et pourquoi ?” s’est interrogé le porte-parole de l’association, Pierre-Yves Schneider, au cours d’une conférence de presse à Paris à la mémoire des deux journalistes de RFI.

PUBLICITÉ

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here