Dr Mark Bristow, PDG de Randgold : « Nous avons contribué pour 2500 Milliards dans l’économie malienne »

Selon Dr Mark Bristow, au cours des 20 années qu’elle a passé au Mali, la société Randgold Ressources a investi 1 500 milliards de F CFA et contribué pour 2 500 milliards de F CFA dans l’économie du pays sous forme de taxes, redevances, salaires et paiements aux fournisseurs locaux.

En prélude de leur traditionnelle rencontre avec les investisseurs internationaux et conseil d’administration, les responsables de Randgold Ressources ont animé une conférence de presse sur les activités minières de leur société au Mali. L’occasion était opportune pour Dr Mark Bristow et ses collègues d’Afrique et des bureaux de Bamako, d’expliquer les activités des mines de Randgold durant le dernier trimestre et les perspectives. Ils ont aussi rappelé le rôle de la société dans le développement économique du Mali et les actions sociales qu’elle mène.

Selon Mark Bristow, la contribution de Randgold au trésor public et en faveur des populations maliennes autour des mines de Loulo, Gounkoto et Morila est un exemple frappant des résultats tangibles dont le pays a bénéficié des investissements continus de Randgold au Mali.

« Au cours des 20 années que nous avons passé au Mali, nous y avons investi 1 500 milliards de F CFA et contribué pour 2 500 milliards de F CFA dans l’économie du pays sous forme de taxes, redevances, les salaires, les paiements aux fournisseurs locaux et dans les initiatives communautaires. Le niveau de notre engagement au Mali et le fait que nous y cherchons activement des nouvelles opportunités témoignent de notre confiance au pays, notre croyance au partenariat avec le gouvernement et notre philosophie de partage de la valeur créée avec le gouvernement et les populations », a dit Bristow.

Loulo-Gounkoto, une prévision de 670 000 onces d’or
Parlant des opérations de Randgold, Bristow a dit que le complexe de Loulo-Gounkoto poursuivait sa solide performance et était en voie de battre ses prévisions de production de 670 000 onces d’or pour l’année. L’étude de faisabilité pour la construction de la superbe fosse de la mine de Gounkoto est prévue pour la fin de l’année et les indications actuelles montrent qu’elle va étendre la durée de vie du complexe et augmenter sa profitabilité. Sur la base de ses investissements précédents et efforts continuels, l’objectif de maintenir leur production annuelle à plus de 600 000 onces pour les 10 prochaines années parait maintenant possible, selon Dr Bristow.

Il a indiqué que l’opération de Morila avance dans le retraitement des résidus du bassin à boue comme elle va vers la fermeture prévue pour 2019 même si les opportunités de prolonger la durée de vie de la mine sont encore d’actualité.

« Le projet de gisement satellite de Domba est dans l’attente d’approbation et a été retiré des prévisions minières de 2016. A Loulo, l’équipe d’exploration pour les projets avancés est à la recherche de nouvelles cibles tant à Gara qu’à Yalea. Elle a déjà procuré 500 000 onces de ressources additionnelles à Gara et elle génère actuellement des cibles pour forages pour plus de ressources à haute teneur proches de la mine de Yalea. L’exploration de sub-surface s’est refocalisée sur des cibles fraiches dans le permis », a- t-il ajouté.

Sory I. Konaté

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here