Emeutes dans la prison de Bollé : Encore le ministre de la Justice…

Le soulèvement survenu mardi à la  Maison d’arrêt pour femmes de Bollé serait en partie lié à la décision du ministre de la Justice de fermer des issues.

Après la révolte des femmes détenues à la Maison d’arrêt de Bollé dénonçant mardi leurs conditions de détention inhumaines, l’heure est à la dénonciation. A la surprise générale des détenues, le nom de Me Mamadou Ismaël Konaté, garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’Homme est cité à l’origine des émeutes.

L’administration a confirmé effectivement que c’est sur injonction de Me Konaté qu’elle a pris la décision de souder  hermétiquement les fenêtres.

Cet autre scandale à la Maison d’arrêt de Bollé, en dit long sur ce ministre qui avait trompé la vigilance de l’opinion nationale et internationale sur sa foi à défendre les droits de l’Homme. La tension reste vive à Bollé, les détenues réclament toujours l’ouverture des issues d’aération.

La rédaction


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here