Mali : l’ANSIP-RJ, un groupe armé peul, se déchire

Quatre mois après sa création, l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice (ANSIP-RJ), un mouvement politico-militaire dont l’objectif est de « mettre fin aux exactions contre les Peuls » au Mali, est déchirée entre ses deux leaders.

Dans une courte vidéo datée du 28 septembre – la première produite par ce groupe armé -, et diffusée dans la galaxie peule depuis quelques jours, Oumar Aldiana (également orthographié Aldjana), le président du mouvement, annonce la rupture avec son vice-président, Bakaye Cissé.

Assis au milieu d’un champ de verdure, vêtu d’un turban blanc et d’une tunique bleue, Aldiana dénonce en fulfulde (avec, en fond sonore, une guitare électrique) la trahison de Cissé : « Je viens de recevoir une lourde information, une information honteuse, comme quoi notre ami et frère de lutte Sidi Cissé dit Bakaye, a démissionné de l’ANSIP-RJ », dit-il calmement, tandis que son discours est sous-titré en français. Aldiana, qui assure n’avoir « aucun problème » avec Cissé, l’accuse d’avoir « rallié la Plateforme », ce qui signifie pour lui l’État malien, son principal ennemi.


Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here