Pour réclamer la levée totale des restrictions judiciaires contre lui : Le collectif de soutien à Ras Bath dans la rue demain samedi

En vue de réclamer la levée totale des restrictions judiciaires qui pèsent contre lui, le collectif de soutien à l’animateur de radio, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, organise une marche demain samedi 29 octobre. L’information a été donnée, le mercredi 26 octobre dernier, à la faveur d’une conférence de presse tenue à la Maison de la Presse par les responsables dudit collectif.

Pour une deuxième fois, le collectif de soutien à Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, compte battre le pavé demain samedi 29 octobre. A l’issue d’une conférence de presse qu’ils ont animée le mercredi 26 octobre dernier à la Maison de la Presse, les responsables du collectif ont expliqué aux hommes de média les motivations de leur démarche.

Selon le principal conférencier, Tidiani Tangara, directeur de publication des journaux, ‘’Le Dénonciateur’’ et ‘’le Libéral’’, l’objectif de la marche du samedi prochain est d’obtenir la levée totale des restrictions judiciaires qui pèsent sur l’animateur de radio, Mohamed Aly Bathily.

Selon lui, tout le monde doit être jugé selon son statut. Mais, tel n’a pas été le cas pour Mohamed Youssouf Bathily qui a été poursuivi par le parquet pour un délit de droit commun. Pour le conférencier, Mohamed Youssouf Bathily répond à tous les critères d’homme de média  et il doit être traité comme tel par la justice.

« Nous n’avons jamais dit que Ras Bath est au-dessus de la loi, nous ne sommes pas contre sa comparution, la poursuite oui, mais il ne doit pas être muselé », clame le conférencier, Tidiani Tangara.Qui estime que la procédure a été violée. Pour preuve, soutient-il, en tant que journaliste, Ras Bath, ne devait pas être présenté à un juge d’instruction et incarcéré au camp I. Mais aussi, il ne devait pas être interpellé au-delà de 19h devant sa famille.

Pour lui, seules les personnes poursuivies pour un délit de haute trahison peuvent être interpellées au-delà de 19heures.Et le fait d’empêcher Ras Bath de faire ses émissions à la radio est une atteinte à la liberté d’expression.D’où la marche de demain samedi qui a pour objectif d’obtenir la levée de toutes les restrictions judiciaires contre Ras Bath.

« Ras Bath est un confrère, si nous le laissons à son sort, demain ce sera le tour de quelqu’un d’autre. Donc faisons un bloc pour éviter un tel scenario », a-t-il laissé entendre.

A noter que le conférencier avait à ses côtés, Boubacar Yalcouyé, directeur de publication du journal, ‘’Le Pays’’, Makan Konaté de la radio ‘’Maliba FM’’ et Abdoul Niang qui a été suspendu à la radio Dambé pour ses prises de position en faveur de  Ras Bath.

En plus de la levée des restrictions contre Ras Bath, les initiateurs de la marche réclament aussi la démission du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Mamadou Ismaïla Konaté.

A défaut d’avoir une autorisation pour la marche, les organisateurs ont prévu de tenir un meeting à la Maison de la Presse le samedi 29 octobre 2016 à partir de 15 heures.

Lassina NIANGALY


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here