Poutine prépare les nouveaux espions satellites de l’espace

La Russie travaille sur de nouveaux satellites de surveillance, plus perfectionnés. Mais les Américains ont une longueur d’avance, et même plus

The Daily Beast – David Axe

L’armée russe se prépare visiblement à lancer une nouvelle génération d’astronefs espions high-tech.

Cela pourrait aider Moscou à atteindre la résolution jusqu’ici inégalée des “yeux sur orbites” américains. Mais la force spatiale américaine ne se repose pas sur ses lauriers. Tandis que la Russie se précipite pour rattraper les Etats-Unis sur un aspect particulier de la reconnaissance orbitale – l’imagerie de précision – les Etats-Unis préparent une sorte de “pas-de-côté” technologique qui pourrait conforter leur avance sur leurs rivaux dans la course à l’espionnage depuis l’espace.

Moscou prévoirait de lancer trois des nouveaux satellites Hrazdan – respectivement en 2019, 2022 et 2024. Télescopes orbitaux orientés vers la Terre, les Hrazdan remplaceront les deux satellites Persona russes actuellement en service.

Moscou a fini par beaucoup se reposer sur sa flotte spatiale pour soutenir ses déploiements militaires à l’étranger. Ses satellites espions, parmi lesquels les Persona, ont joué un rôle de premier plan dans l’intervention russe en Syrie, en aidant à repérer les cibles des bombardiers et des missiles de croisière russes.

Les Hrazdans sont construits autour d’énormes objectifs savamment élaborés. Alors que les Persona possèdent des objectifs de 1,5 mètre de diamètre, ceux des Hrazdans sont d’un diamètre supérieur à deux mètres, selon le journal russe Kommersant.

Les Persona suivent des orbites circulaires autour de la Terre à une altitude de 700 kilomètres. A cette altitude, les objectifs des vieux satellites leur offrent une résolution de 31 centimètres, a expliqué au Daily Beast Ted Molczan, un observateur amateur de satellites devenu expert spatial indépendant. En d’autres termes, chaque (…)lire la suite sur Atlantico


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here