Lettre ouverte : Au DG de l’EDM-SA

87

Monsieur le directeur général, c’est par condescendance que je vous adresse la présente au lieu d’une pétition que des milliers de nos lecteurs, auditeurs, téléspectateurs et clients réclament pour exiger votre départ afin que cesse la souffrance que votre société a décidé d’infliger depuis plus de quatre ans au Groupe Renouveau (L’Indicateur du Renouveau, Renouveau FM, Renouveau TV et Renouveau Imprim).

D’abord, contrairement à vos dires, EDM-SA continue de traiter les clients selon qu’ils soient riches ou pauvres. Notre groupe court donc depuis quatre ans après des compteurs conventionnels que vous dites réserver aux entreprises. Effectivement, nous sommes une entreprise au sens propre du terme avec plus de soixante-dix (70) salariés de toutes les catégories. Le groupe mérite un compteur conventionnel.

Vos agents jurent la pénurie. Pourtant, ils continuent de servir les gros bonnets comme ce fut le cas la semaine dernière quand on nous a jeté à la figure que les compteurs disponibles ont déjà été attribués alors que nos demandes dorment dans vos tiroirs depuis des années. Et quand notre unique compteur a brûlé par la faute de vos installations, on nous a fait attendre trois (3) mois avant d’en recevoir un nouveau.

Et comme dans un cauchemar, votre service dit de l’éthique et du contrôle, truffé d’affairistes et de maîtres chanteurs, a aussitôt débarqué à notre siège pour tenter de nous menacer alors qu’il était informé de toute la situation. Vos agents voulaient simplement des pots-de-vin.

Deux jours après son remplacement, ce compteur également a brûlé et pendant six (6) heures de temps, on a appelé tous vos services. En vain. Finalement au téléphone, un interlocuteur a reconnu une erreur de phase ou encore de plomb qu’on a coupé pour faire notre travail en connaissance des sanctions encourues. D’ailleurs, on ne s’en préoccupe plus pour la simple raison qu’on ne peut plus continuer à souffrir éternellement.

Nous n’allons pas continuer à subir les caprices de vos agents seulement motivés par l’argent comme s’ils fournissaient des prestations privées. Ce qui est vrai, car les agents de l’EDM-SA constituent chacun une entreprise privée et personnelle qui se nourrit de la misère des clients. Au su et au vu de tous les chefs de l’EDM.

Le problème de l’EDM-SA n’est pas ses difficultés de trésorerie, de matériels et d’équipement ; son problème c’est l’absence avant tout d’un manager visionnaire doublé de patriote capable de mettre fin à la chienlit au nom du gain facile.

A bon entendeur salut !

Dramane Aliou Koné, président du Groupe Renouveau

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here