Recomposition politique à l’Assemblée nationale du Mali: L’Asma quitte l’Adema pour l’APM

70

Hier, lundi 31 octobre 2016, une séance plénière de la session budgétaire a eu lieu dans la salle Hawa Keïta de l’Assemblée nationale du Mali avec comme ordre du jour le renouvèlement du bureau de l’institution parlementaire. Au cours de cette séance plénière, une déclaration politique du groupe parlementaire ADP-Maliba/ Sadi a été lue par son président Souleymane Ouattara affirmant leur appartenance à l’opposition. Par ailleurs, le Collectif des députés de l’Asma Cfp a démissionné du groupe parlementaire Adema Pasj-Asma Cfp pour rejoindre le groupe parlementaire Alliance pour le Mali (APM). A cause des tiraillements pour la présidence de la commission du développement rural, les travaux n’ont pas pu finir hier. Finalement, le président du parlement, Issaka Sidibé a suspendu la séance. Les travaux vont donc continuer ce mardi matin.

L’accouchement du nouveau bureau de l’Assemblée nationale du Mali ne sera pas une chose facile. Commencée hier lundi aux environs de 10 heures, la séance plénière a été suspendue par le président Issaka Sidibé jusqu’à 16 heures pour permettre aux uns et aux autres d’accorder leurs violons. Les tractations ont duré toute la journée car l’Adema et Asma si disputait la présidence de la commission du développement rural. Aucune partie ne voulait céder. Finalement, le président Issaka Sidibé a dû suspendre la séance. Et la reprise est prévue ce mardi matin.

Le Collectif des députés de l’Asma Cfp a adressé une lettre de démission au président du groupe parlementaire Adema- Asma. « Cette décision est la suite logique des divergences qui nous opposent par rapport à l’orientation politique que doit avoir notre regroupement au sujet des échéances électorales à venir, notamment les élections présidentielles. La persistance de ces divergences, ajoutée aux propos désobligeants prononcés par certains députés ADEMA à l’endroit de notre parti et de nous-mêmes, ne nous permettent plus de cheminer avec vous au sein d’un même groupe parlementaire », a souligné le Collectif des députés de l’Asma regroupant Aboubacar Ba, Lahassana Koné, Modibo Sogoré et Idrissa Sankaré.

La réaction du président du groupe parlementaire Adema, l’honorable Issa Togo ne s’est pas fait attendre. « J’accuse réception de votre lettre de démission du groupe parlementaire ADEMA –ASMA. Je prends acte. Camarades même en politique il faut de la morale. Il n’a jamais été question d’orientation politique encore moins d’élection présidentielle dans nos différents débats au niveau des réunions de groupe. Aussi nous n’avons jamais tenu de propos à l’endroit d’aucun député ASMA encore moins du parti ASMA. Le différent qui nous oppose est le partage de poste au sein du groupe. Vous avez tout simplement convoité et perdu un poste auquel vous n’avez pas droit.

Voila les raisons de votre départ du groupe. Camarade je dois vous dire que l’ADEMA PASJ est comme un gros baobab où tous les oiseaux sous la menace de la tempête viennent se refugier et s’envolent lorsque cessent l’orage », a précisé le président du groupe parlementaire Adema, l’honorable Issa Togo. Furieux, l’honorable Issa Togo renchérie : « Vous êtes malhonnêtes, il n’y a jamais eu une divergence d’orientation politique entre nous à plus forte raison des échéances électorales présidentielle 2018. Soyez sérieux il y a une divergence de partage de poste dans le bureau entre nous notamment le poste de la commission développement rural », a martelé Issa Togo. Après ces échanges, c’est donc sans surprise que les quatre députés de l’Asma-Cfp ont donc décidé de rejoindre le groupe parlementaire Apm (Alliance pour le Mali).

Création officielle du groupe parlementaire ADP-Mali/ Sadi
Le président du groupe parlementaire ADP-Maliba/ Sadi, Souleymane Ouattara a lu une déclaration politique tout en affirmant leur appartenance à l’opposition. Cette déclaration faite, marque ainsi, la création officielle du groupe parlementaire ADP-Maliba/ Sadi. « Le groupe parlementaire « ADP-Maliba/SADI » est né. Il est né grâce à la mobilisation et à la vigilance de députés siégeant dans cette auguste Assemblée. Les Partis ADP-Maliba et SADI saluent le patriotisme des députés qui ont pris la décision courageuse de créer ce groupe parlementaire. Qu’il soit connu de tous que notre action à l’Assemblée Nationale sera essentiellement motivée par la défense des intérêts des populations du Mali.

Nous croyons qu’il faut lutter contre les fléaux qui minent le pays aujourd’hui à savoir : la corruption, la délinquance financière, la délinquance foncière, le népotisme, l’ethnicisme», a déclaré le président du groupe parlementaire Adp –Maliba/ Sadi. « Les principes et les valeurs que nous portons sont la Paix, la Solidarité, la Loyauté, la Probité, le Partage, la Bonne gouvernance et la Justice Sociale. Les grandes lignes de cette Déclaration politique inscrivent notre Groupe parlementaire dans l’opposition. Nous voulons offrir une alternative crédible à la gouvernance de la classe politique actuelle, afin de ressusciter l’espoir au sein du Peuple malien », a conclu le président du groupe Adp-Maliba/ Sadi.

Aguibou Sogodogo

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here