Réforme du secteur de la sécurité : Un ouvrage pour servir de guide

En vue de servir de feuille de route aux autorités de notre pays dans le cadre de leur entreprise de la réforme du secteur de la sécurité, un ouvrage vient de paraître. Il est l’œuvre de l’Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique (ARGA-Mali) et fait partie du Programme Sahel en Afrique de l’Ouest (Mali-Burkina Faso-Niger), lequel programme a pour partenaire l’Institut National Démocratique (NDI) qui est à la base de l’initiative cofinancée par le ministère danois des affaires étrangères et celui de la Norvège. ‘’Etude du secteur de la sécurité au Mali/Analyse et recueil des textes applicables à la réforme du secteur de la sécurité (RSS)’’ ; tel est l’appellation donnée à cet ouvrage dont le lancement officiel a été fait le mardi 1er novembre 2016 au Grand Hôtel à Bamako.

C’est un ministre de la sécurité et de la protection civile tout heureux qui a reçu le document des mains du président de ARGA-Mali lors de cette cérémonie de lancement au cours de laquelle le Commissaire à la Réforme du Secteur de la Sécurité, l’Inspecteur Général Ibrahima DIALLO, le Directeur résident du NDI-Mali Dr Badié HIMA ainsi que de nombreux acteurs en charge de la sécurité au Mali, ont eu droit à la présentation de l’ouvrage. A la baguette de cette présentation, les deux auteurs de l’œuvre en des personnes de Maître Seydou DOUMBIA, avocat au Barreau du Mali, et Ambroise DAKOUO, diplômé de l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement de Genève. Ceux-ci ont tour à tour décliné les grands axes de leur chez d’œuvre notamment la démarche méthodologique, les objectifs et enjeux pour la gouvernance de la RSS ainsi que les perspectives pour les OSC.

Pour le président d’ARGA-Mali Sayon KONE, le contenu de ce document issu des recherches effectuées sur le terrain, contribuera à la systématisation des espaces de débats dans le cadre de l’animation du Centre de ressources de ARGA-Mali sur la Gouvernance/Sécurité/Droits de l’Homme. Selon M. KONE, cette publication servira également comme base de plaidoyer pour les acteurs de la société civile malienne dans la dynamique du contrôle démocratique du secteur de la sécurité au Mali et aussi en terme de contribution des OSC maliennes dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité (RSS) au Mali.

Le ministre Salif TRAORE a quant à lui exprimé sa gratitude vis-à-vis du travail abattu en amont du document. Il a adressé tous les remerciements du Gouvernement à tous ceux qui ont contribué à la conception de l’ouvrage. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a ensuite lancé un appel à toute autre bonne volonté pour l’entreprise de ces genres initiatives car selon lui, la sécurité n’est pas que l’affaire des gendarmes, des policiers ou des agents de la protection civile. « C’est une affaire de tous » a déclaré le gal Salif TRAORE.

André SEGBEDJI/abamako.com

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here