Vie associative : l’Adéma association a 26 ans

Dans le cadre de son 26ème anniversaire, l’Adéma association Alliance pour la démocratie au Mali a organisé une conférence-débat à la Pyramide du souvenir le samedi 29 octobre. Le thème portait sur «La vie associative et la jeunesse».

Cette conférence était animée par le Secrétaire adjoint à la formation, Dountan Coulibaly, sous la présidence de la présidente de l’association, Sy Kadiatou Sow, en présence d’Aly Nouhoum Diallo et des autres membres de l’association.

Dans son mot de bienvenue, Sy Kadiatou Sow  a rappelé que depuis la relance  de leurs activités en 2009, ils ont organisé plusieurs conférence-débats qui ont constitué de véritables espaces de rencontres, d’informations et surtout d’échanges entre Maliens (jeunes et moins jeunes) sur des questions d’intérêt national. Elle dira qu’au cours de ces différentes rencontres, ils ont constaté une faible mobilisation des citoyens, en particulier des jeunes. La présidente n’a pas oublié de souligner qu’il n’y a pas d’âge pour servir son pays ou sa patrie, sachant que les jeunes constituent la frange la plus importante de la population et les principaux acteurs de la construction du présent et l’avenir de notre pays.

Dans son exposé, le conférencier, Dountan Coulibaly, a rappelé que l’association a un défi de taille à relever : celui d’amener le maximum de jeunes à la performance. Selon lui, la jeunesse doit comprendre que sa place ne lui sera pas offerte sur un plateau d’or, mais elle est à prendre avec courage et détermination.

Le conférencier a également souligné que, de sa création à aujourd’hui, l’association Adéma a toujours été fidèle à ses objectifs dans son engagement. Au cours de cette conférence-débat, il a saisi l’occasion pour dire à la jeunesse qu’il est temps de prendre les choses en main et qu’il est inadmissible et impensable qu’elle soit démobilisée, désengagée et désintéressée de la vie politique, au point de ne pas se rendre compte que le combat, que l’association mène en ce moment, est le leur.

En tirant la conclusion de la conférence-débat, la présidente de l’association, Sy Kadiatou Sow, a lancé un vibrant appel à la jeunesse, qu’il n’y a plus de temps à perdre et que c’est maintenant qu’il faut s’organiser pour agir ensemble et accomplir son devoir de génération.

Assan TRAORE / Korotoumou KARABENTA/Stagiaires


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here