Bureau de l’assemblée nationale : Un difficile accouchement à cause des tiraillements au sein du RPM

Prévu pour le lundi 31 octobre 2016 avant d’être reporté à hier, mardi 1er novembre 2015, le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale a failli être reporté à nouveau à cause des tiraillements au sein de la majorité parlementaire, précisément du RPM où ils ont mis du temps à s’entendre sur l’essentiel. Et cela contrairement aux groupes parlementaires APM, ADEMA, VRD, ADP-Maliba/Sadi où le partage de postes n’a visiblement posé aucun problème.

Ce renouvellement du bureau fait suite à la relecture du règlement intérieur de l’Assemblée nationale et à la conférence des présidents de Commissions de la 2e session de l’année 2016 de l’Assemblée nationale. Il suscite beaucoup de tiraillements entre les élus de la nation. Hier, mardi, la tension était à son comble au sein de l’hémicycle.

Si après les conciliabules, les différents groupes parlementaires (APM, VRD, ADEMA, ADP-Maliba/Sadi) ont pu apporter au président du Parlement, honorable Issaka Sidibé, la liste des membres devant former le nouveau bureau, ce fut longtemps l’impasse au sein du RPM, parti majoritaire.

Les tiraillements existaient au niveau du partage des postes de commissions et des vice-présidents. Il ressort de certaines indiscrétions que le jeune Moussa Tembiné ne voulait pas céder sa place de président du groupe parlementaire RPM à Mamadou Kéita (élu à Kita). Ce dernier occupe actuellement le poste de 1er vice-président de l’Institution. Un poste finalement occupé par le président des jeunes du parti des Tisserands, M. Tembiné. C’est dire que finalement, tout est rentré dans l’ordre hier après-midi au moment où les observateurs craignaient un autre report.

Au groupe Vigilance Républicaine Démocratique (VRD), principal regroupement de l’opposition parlementaire, tout a été clairement défini.

Ainsi l’actuel 3e vice-président, Mody N’Diaye, deviendra président du groupe VRD. Il remplacera Seydou Diawara qui sera président de la commission des lois. Quant à Amadou Cissé, il redevient le 3e vice-président. Il remplacera donc Mody N’Diaye à un poste qu’il avait occupé auparavant. Et Alkaïdy Mahamoud Touré devient le rapporteur de la commission des lois.

Soulignons que la majorité présidentielle traverse des moments très difficiles avec des départs de certains de ses élus à l’opposition. Les groupes APM et ADEMA, tous de la majorité, se sont ainsi tiraillés lundi dernier (31 octobre 2016), par rapport au contrôle de la commission développement durable de l’Assemblée nationale.

Ce qui amène certains observateurs à penser que ce renouvellement risque de créer beaucoup de frustrations pouvant déstabiliser la majorité parlementaire dans les jours à venir !

LE NOUVEAU BUREAU DE L’ASSEMBLEE NATIONALE DU MALI

President: Issaka Sidibé, RPM

1er vice-president: Moussa Tembiné RPM

2eme vice-president: Hady Niangado APM

3eme vice-president: Amadou Cisse, VRD

4eme vice-president: Hammada Soukouna ADEMA

5eme vice-president: Aïcha Belco, RPM

6eme vice-president: Bajan Ag Hamatou RPM

7eme vice-president: Oumar Traoré RPM

8eme vice-president: Cheick Tahara Nimaga APM

9eme vice-president: Abdoul Jalil Nimaga RPM

10eme vice-president: Aboubacar Bâ APM

1er Questeur: Mamadou Diarrassouba RPM

2eme Questeur: Belco Ba: UMRDA

Secrétaire parlementaire

1er Sp: Maïmouna Drame RPM

2eme Sp: Bréhima Biridogo VRD

3eme Sp: Aziza Mohamed ADEMA

4eme Sp: Rokia Traoré RPM

5eme Sp: Djibril Diarra ADEMA

6eme Sp: Aïssata HAIDARA RPM

7eme Sp: Amadou Djebkile ADEMA

8eme Sp: Ibrahim Dicko RPM

9eme Sp: Boubacar Maïga VRD

10eme Sp : Draba Doumbia Sadi

               

                    Aliou Touré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here