Femmes des Télévisions : Pourquoi, nos femelles de la TV, ne sont pas très visibles ?

Il manque quelque chose de fumant- salé chez nos présentatrices vedettes de nos chaînes TV, publique aussi bien que privées. Lorsqu’on regarde dans la cour des autres, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Burkina, arrêtons nous juste dans la sous région, mon dieu le fossé est énorme. Pourquoi ? Qu’est- ce qui fait que, nos stars en jupes du petit écran rasent les murs ? Et pourtant elles sont belles, éclatantes, mais quoi ?
Elles sont nombreuses et plus ou moins impressionnantes de par leurs physiques, leurs looks et leurs tenues de scènes. Toutes s’habillent bien, comme elles peuvent, selon les bourses. Elles sont tendances là aussi selon les bourses. Jusqu’ici, à notre connaissance, seule la nationale TV, entendez l’ORTM, met la main à la poche pour habiller ou faire sentir bon ses présentatrices de JT ou autres émissions.
Viennent ensuite, les célébrités des ‘’Privâtes’’ TV. Làbas, c’est Africable TV qui prend la tête, les autres très nombreuses dans les couloirs de leurs Stations, mais hélas très peu connues du fait de la situation des entreprises qu’elles fréquentent. Question de visibilité. Aucune de ces chaînes, ne sont pour l’instant visionnées sur le célèbre bouquet, Canal+. Il leur est opposé, des preuves de leur existence.
Documents attestant leur autorisation à émettre, des cautions bancaires, pourquoi, on n’en sait pas trop. Ce qui fait de ces télévisons des quasi – vidéos, émettant juste dans les limites de la capitale, et dans certaines villes de l’intérieur, pour les TV confessionnelles.

Qui sont –elles ?
Ces dames qui font beaucoup pour nous faire plaisir sur le petit écran, sont : Hawoye Touré, Nianian Alou Traoré, Aïssata Ibrahim Maïga, Khadidiatou Koné, Koty Coulibaly, Sira Bathily, Rachelle Téssougué, qui vient d’être nommée chargé de communication à Addis-Abeba en lieu et place de notre ami Eric Diombélé, alors que beaucoup de ses compatriotes ne la connaisse toujours pas. Autres dames de la chaine nationale, N’Deye Sissoko détachée à la présidence de la République, Salimata Dao, Habibatou Koyan, madame météo, Aminata Lah. Sur les chaînes privées, Ami Mariko, Assan Kouyaté, Albertine Dotsey, toutes à Africable, Nabou Touré et Alima Touré, à Liberté télévision. Qui d’autres ? Elles ne sont vraiment pas connues, pas du tout.

Dandara Djourté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here