Trafic de stupéfiant : 500 millions de drogues incinérés

50

Hier, mercredi, la petite localité de Dio (périphérie de Kati) a abrité une cérémonie de destruction d’un important lot de produits stupéfiants. Cette cérémonie a été organisée par l’office central des stupéfiants.
3 tonnes 500 kg de cannabis, 500 kg de psychotrope, 435 grammes de cocaïne d’une valeur marchande estimé à plus d’un demi-milliard de FCFA ; voilà les produit incinérés, hier à Dio, en présence du directeur de l’office central des stupéfiants, lieutenant-colonel, Adama Tounkara, du représentant des douanes, et du représentant de la Minusma, du représentant du procureur de la commune VI, Youba Alhousseyni Diop
Ces produits ont été saisis dans la période de mars à octobre 2016. Les drogues ont été saisies par trois services de répressions à savoir : l’office central des stupéfiants, 2 tonnes 800kg de psychotropes et 435 grammes de cocaïne, La police et la gendarmerie se répartissent 7000kg de cannabis.
« La drogue est nuisible pour la santé, destructrice de toute nation, on ne peut que se réjouir d’une telle opportunité qui donne l’occasion de l’incinérer », a déclaré Adama Tounkara. Le directeur de l’OCS a profité de l’occasion pour appeler les populations à faire attention à ce qu’elles achètent comme médicaments, surtout évité de les prendre au bord de la rue.
Pour lui cette destruction de stupéfiants doit servir de pédagogies à la population et d’inviter les populations à jouer un rôle d’accompagnement, de renseignement aux autorités. « Sans aide de la population, nous ne pourrons mettre fin aux profits que font ces marchands de mort« affirme le premier responsable de la lutte contre le trafic illicite des stupéfiants
Mémé Sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here