Election Communale du 20 Novembre prochain : IBK soutient les candidates avec un chèque de 300 millions FCFA

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a remis hier jeudi 3 novembre 2016 à Koulouba, un chèque de 300 millions FCFA aux candidates à l’élection communale du 20 novembre prochain. Un geste qui s’inscrit dans le cadre de la promotion du genre.

La cérémonie a réuni autour du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, les membres du gouvernement, les chefs d’autres institutions de la république, les partenaires techniques et financiers et les responsables d’organisations féminines du Mali.

Elle a débuté par l’intervention de la présidente du caucus des femmes élues locales du Mali, Mme Oumou Sall Seck, maire de Goundam qui a remercié le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, pour avoir initié une telle rencontre avec les femmes candidates aux élections communales sans considération aucune de leurs bords politiques. Mme Seck Oumou Sall a aussi salué les multiples efforts du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, en faveur de la promotion du genre au Mali, à travers le vote de la loi du 14 juillet 2014 promulguée le 18 décembre 2015 portant quota pour les femmes aux postes électives au Mali.

Selon Oumou Sall Seck, le Caucus des femmes élues locales du Mali a été créé 2004 par l’Association des Municipalités du Mali pour, dit-elle, magnifier les actions des femmes en rapport avec la politique nationale des femmes. A sa suite, le représentant de l’ONU-Femmes, a, à son tour salué les efforts du président de la République pour son combat en faveur de la promotion du genre au Mali.

S’adressant aux candidates à l’élection communale du 20 novembre prochain, il les a invités à mener une campagne robuste pour mériter la confiance de leurs populations. Par ailleurs il a invité la société civile à jouer pleinement son rôle de veille pour l’atteinte des objectifs.

Avant de rassurer les autorités maliennes de l’accompagnement des PTF dans les actions de promotion du genre au Mali.

Prenant la parole, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Sangaré Oumou Ba, a salué, à son tour, l’accompagnement constat, du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, en faveur de la promotion du genre et du développement. Selon elle, les femmes du Mali peuvent compter sur IBK, pour l’atteinte des objectifs de promotion de la femme. Selon elle le président IBK a toujours mis la femme au centre de sa politique. Et pour preuve, elle a rappelé l’adoption de la loi portant du quota des femmes aux postes électives. Qui selon elle, sera un facteur déterminant pour la promotion des femmes au Mali.

Aux dires de la ministre, Sangaré Oumou Ba, l’adoption de cette loi augmentera le nombre des conseillères municipales de 927 sur 10.997 conseillers municipaux à 3395. Soit une augmentation de 31%.

Quant au Président IBK, il a invité les femmes à s’instruire davantage et à cesser de se concerter en pitié mais plutôt en respect. Pour lui ce geste est loin d’être un acte politique ou démagogique. « C’est un geste symbolique de contribution pour la cause des femmes » dit-il.

Pour le chef de l’Etat, IBK, c’est aux femmes, elles-mêmes d’imposer leur respect. Occasion, pour lui de citer en exemple, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Assétou Founè Samaké MIGAN. Qui dira le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, a été dans le gouvernement grâce à ces compétences.

Modibo Dolo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here