Mahamoud Dicko, un jihadiste de la 25 eme heure ?

L’histoire donne finalement raison à certains responsables religieux et même de la société civile. Longtemps suspecté d’accointance d’être avec le groupe jiado-terroriste d’Iyad Ag Galy, les choses se confirment finalement. En, effet on annonçait que l’organisation islamiste Ançar Eddine international a accepté un cessez-le-feu proposé par le président du Haut conseil islamique du Mali. Dans une correspondance adressée à l’imam Mahmoud Dicko, les responsables d’Ançar Eddine annonçaient qu’ils vont mettre fin aux attaques sur toute l’étendue du territoire et surtout au Nord du Mali. Le président du HCI a confirmé cette information et dit vouloir rencontrer les autorités du pays. Mais, pourquoi ces autorités n’ont pas été jointes ? Et il a fallu passer par Mahmoud. Quelle considération donc pour le Mali ? Aucune ! Et pourtant, le président du Haut conseil islamique du Mali confirme l’information. Mahmoud Dicko, qui ne doute pas de la fiabilité de la lettre, affirme que c’est le résultat d’une négociation qu’il a entamée depuis très longtemps. Cependant, le président du Haut conseil dit vouloir rencontrer les autorités. Pour le HCI du Mali, cet accord de cessez-le-feu a été obtenu après de longs mois de négociations discrètes. Selon Mahmoud Dicko, son président, l’objectif est de mettre fin aux attaques récurrentes qui ont coûté de nombreuses vies. Le président du Haut conseil islamique estime que la suite à donner à cet accord sera déterminée après une rencontre avec les autorités. “Je confirme effectivement que j’ai reçu une correspondance de la part d’Ançar Eddine et ses alliés allant dans le sens d’accepter vraiment un cessez-le-feu. Parce qu’il y a très longtemps qu’on était dans cette démarche.”. Par rapport à la fiabilité de cette lettre, l’Imam déclare : “Non je n’en doute pas du tout, je ne doute point de l’authenticité de ce qui m’a été envoyée (lettre». Et patatras, voilà qu’Iyad Ag Galy dément et assure que ce n’est qu’un montage de Mahmoud Dicko ; l’association d’Iyad Ag Galy est une vache laitière pour lui. Par ailleurs, depuis l’éclatement de cette information, difficile d’avoir Dicko au téléphone, chose qui met en doute les informateurs qui veulent mieux savoir. En somme, un «jihadiste» à tête d’une faîtière musulmane, c’est tout simplement incroyable. Une honte pour les musulmans du Mali. Il ne reste donc qu’à le destituer et à redonner une nouvelle image au Haut conseil islamique du Mali. Et dans le plus délai ! Basile ESSO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here