Renforcement des capacités : L’ANPE outille 50 jeunes demandeurs d’emplois en informatique

Dans le cadre de sa mission d’amélioration de l’employabilité des jeunes, l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) a organisé le vendredi 4 novembre, au siège du Centre de Perfectionnement et de Reconversion, la cérémonie de clôture de deux sessions de formation de 50 jeunes demandeurs d’emplois en informatique.

La cérémonie était présidée par Abdoulaye B Traoré, représentant le Directeur Général de l’ANPE, en déplacement à Tokyo, en présence du Directeur du CPR, Yacouba Sidibé, du représentant des formateurs, Abass Pam, et des jeunes formés.

Dans son discours de clôture de l’atelier, Abdoulaye B Traoré a tout d’abord rappelé que ces sessions entrent dans le cadre des rôles régaliens de l’ANPE, à travers son agence de formation, le CPR.

Il a en outre replacé dans leur contexte les objectifs de l’initiative. «Il s’agissait pour ces deux sessions, dans un premier temps, d’initier les participants aux notions élémentaires de l’informatique, à la saisie et à la mise en place d’une base de données, et, en second lieu, de les initier à l’utilisation de l’internet et des avantages qui en découlent » a-t-il ajouté.

Aux formateurs comme aux participants, le Directeur adjoint de l’ANPE a dit toute sa satisfaction du travail accompli. «Ces deux sessions de formation qui s’achèvent, et qui seront sanctionnées à l’instant par la remise des attestations, se sont déroulées dans de très bonnes conditions, et surtout à la satisfaction des participants, qui les ont suivies avec beaucoup d’intérêt et d’implication.

C’est l’occasion de saluer l’assiduité et le courage des bénéficiaires pendant la durée consacrée à ces formations. C’est également le lieu de remercier et de féliciter les formateurs, qui n’ont ménagé ni leur temps, ni leur savoir-faire pour que ces sessions soient une réussite. Toute chose avérée par les évaluations des sessions, remplies librement et de manière anonyme par les participants».

Enfin, il a dit espérer que les participants feront bon usage des acquis, et que ceux-ci «s’inspireront de l’adage qui dit que l’alphabète du 21ème siècle est celui qui ne sait pas se servir de l’outil informatique».

Le porte-parole des 50 jeunes demandeurs d’emplois, Aboubacar Ousmane, a adressé des remerciements à l’endroit des travailleurs de l’ANPE, d’une manière générale, et plus particulièrement à ceux du CPR. «La maitrise de l’outil informatique devient une nécessité, voire une exigence, dans la recherche de l’emploi, surtout dans un monde en perpétuelle concurrence.

C’est dans ce cadre qu’il y a quelques mois nous avons pris contact avec la direction générale de l’ANPE au sujet de notre souhait de bénéficier d’une formation approfondie dans le domaine de la micro-informatique. Nous avons trouvé un accueil particulièrement chaleureux et une sollicitude qui ne s’est jamais démentie».

Au nom des formateurs, Abass Pam a rappelé son contenu. «Cette formation a permis aux bénéficiaires d’acquérir des connaissances assez approfondies en informatique, afin qu’ils soient plus compétitifs sur le marché de l’emploi. Ainsi, la maîtrise de l’environnement Windows, la connaissance des systèmes d’exploitation, la bonne maitrise de l’outil informatique et des différentes parties de l’ordinateur, ses accessoires et l’initiation aux logiciels bureautiques sont indispensables de nos jours», a précisé Abass Pam.

Il souhaitera qu’à la sortie de ces différentes sessions «le Bon Dieu guide vos pas et vous accorde l’emploi de votre convenance et surtout plein de bonheur dans votre vie active». La remise symbolique des attestations a mis fin à la cérémonie

Mohamed Naman Keita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here