Soldat français tué au Mali. Une cérémonie mercredi aux Invalides

Twitter11 Google+
Lire le journal
numérique
Un hommage sera rendu mercredi au maréchal des logis-chef Fabien Jacq, tué par un engin explosif au Mali vendredi 4 novembre. La cérémonie aura lieu mercredi aux Invalides, en présence du chef d'état-major de l'armée de Terre, a annoncé lundi le gouverneur militaire de Paris.

« Une cérémonie intime d'honneurs militaires réservée à la famille et aux proches sera présidée par le général d'armée Jean-Pierre Bosser, chef d'état-major de l'armée de Terre, à l'Hôtel national des Invalides à 11 h 45 », a précisé le général Bruno Le Ray dans un communiqué.

Le cortège funèbre empruntera au préalable le pont Alexandre III, qui débouche sur les Invalides, entre 11 h 15 et 11 h 30, permettant aux simples citoyens qui le souhaitent de lui rendre un dernier hommage par leur présence.

Le sous-officier, âgé de 28 ans, faisait partie du 515e régiment du train de La Braconne, près d'Angoulême (Charente), déjà endeuillé par la mort de l'un des siens au Mali en 2013.

Le 16e soldat français tué au Mali

Son véhicule, qui faisait route au sein d'un convoi logistique, a sauté vendredi sur un engin explosif dans le nord du Mali, où des groupes jihadistes sont toujours actifs, harcelant soldats maliens, forces de l'ONU (Minusma) et militaires français.

Il est le 16e soldat français tué au Mali depuis l'intervention Serval en janvier 2013, à laquelle a succédé en août 2014 l'opération Barkhane (4 000 hommes), étendue sur cinq pays du Sahel.

La cérémonie suivra le protocole d'usage. Dans certains cas, le chef de l'État y assiste et prononce l'éloge funèbre. En avril, le président François Hollande avait ainsi rendu un hommage national, dans la cour d'honneur des Invalides, à trois soldats français tombés dans des circonstances similaires dans le nord du Mali.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here