Evacuation rapide des cas d’urgence : L’UNFPA vole au secours des CS-Réf

L’annuaire du système local d’information sanitaire de 2015 indique que la couverture sanitaire est à 87% dans un rayon de 15 km et la proportion d’accouchements assistés est de 57%. Le taux de mortalité infantile est de 34 pour 1000 naissances vivantes.
Cet état de fait est lié essentiellement à l’insuffisance de la couverture en infrastructures socio-sanitaire, dotées de moyens adéquats et la faible accessibilité aux services de santé de qualité.
Pour faire face à ces insuffisances, le Fonds des Nations Unies Pour la Population (UNFPA) vient de remettre au ministère de la santé et de l’hygiène publique 12 ambulances pour le compte de la Direction Nationale de la Santé (DNS) dont les bénéficiaires sont les Centres de Santé de Référence. La cérémonie de remise des dons a eu lieu ce matin au département de la santé.
Ces ambulances sont reparties entre les Centres de Santé de Référence de Bougouni, Kignan, Kolokani, Fana, Bankass, Bla, San, Tomian, Kalabancoro, Commune 2, 3 et 4 du District de Bamako.
Le Programme National de Lutte Contre le Paludisme (PNLP) a également reçue un don du Fonds Mondial à travers PSI-Mali. Ce sont 73 microscopes, 2 véhicules tout terrain, 336 ordinateurs et 3500 armoires aux agents de santé communautaire. La valeur de ces dons s’élève à plus de 649 millions de F CFA.
Notons que dans le cadre du plan décennal, le gouvernement, à travers le ministère de la santé et l’hygiène publique, a élaboré un second plan stratégique de la santé de la reproduction qui doit être le cadre de référence à toutes les interventions en la matière.
Ce plan qui couvre la période 2014-2018, vise à améliorer la qualité des services et à renforcer le système de santé en vue d’une réduction significative de la morbidité, de la mortalité maternelle, néonatale et infantile.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here