7éme numéro de l’Emission ‘’Leader de Demain’’ sur Renouveau TV : Yeli Mady Konaté, Alias Yeli fuzzo à cœur ouvert sur son parcours entrepreneurial et citoyen

Pour la 7ème fois consécutive l’Emission ‘’leader de demain’’ recevait, le samedi 5 novembre dernier dans les locaux de Renouveau Télé à Missabougou, un jeune entrepreneur dynamique et expérimenté, non moins artiste de son état. Il s’agit Yeli Mady Konaté, affectueusement appelé Yeli fuzzo qui est revenu, pendant une heure d’horloge, sur son parcours d’homme.
L’émission télévisée ‘’Leader de demain’’ est une initiative du Renouveau TV qui a pour objet de vulgariser le leadership jeune au Mali. L’émission constitue une tribune qui donne la parole aux entrepreneurs et chefs d’entreprises afin qu’ils puissent servir d’exemple à la jeune génération. Pour ce dernier enregistrement, notre invité du jour était face au journaliste Oumar Sidibé, en présence de plusieurs journalistes pour évoquer son parcours, ses réussites ainsi que les difficultés de sa vie entrepreneuriale.

C’est un héro au parcours exceptionnel qui s’est entretenu sur le plateau de l’émission. En effet, à la différence de beaucoup de jeunes maliens qui renoncent facilement à leurs projets face aux difficultés de la vie, le jeune artiste aura choisi la gestion d’entreprise, le business mais aussi la communication. Il a concilié l’art avec les études, dont les plus impressionnantes sont ses études de business management et de gestion d’entreprise aux USA. Yeli Mady Konaté Alias Yeli fuzzo est un jeune prodige à plusieurs casquettes. « J’ai toujours été quelqu’un qui avait envie de m’exprimer, de dire certaines choses, je ne trouvais pas en fait le support pour pouvoir m’exprimer et le rap a été vraiment une chance pour moi. La chance de rencontrer quelqu’un qui m’a introduit à ‘’Fanganfin’’ et avec le groupe nous avons réalisé tous les rêves les plus fou ensemble » , se souvient Yeli Mady.

Connu donc d’abord comme rappeur, par la suite, animateur vedette d’une des émissions phare de la radio Kledu, ‘Allô Kledu’’ (qu’il anime tous les jours ainsi que l’émission ‘’zone de vérité’’ chaque dimanche, Yely fuzzo devient producteur de rap et décida un jour de créer sa propre structure de production l’‘’invasion records’’ qui deviendra par la suite une agence de communication appelé ‘’sentinelle sud’’. A l’âge de 16 ans, le jeune Konaté avait déjà sa structure de production et très vite, il évolue vers l’événementiel, la réalisation et d’autres services de communications. C’est tout naturellement qu’à chaque vacance au Mali qu’il évoluait dans divers domaines.

« J’ai un parcours assez particulier parce que j’ai toujours choisi la facilité, c’est-à-dire la littérature. J’avais toujours l’ambition de faire les affaires. Je savais qu’aux USA on pouvait faire les affaires, étudier le monde des affaires sans particulièrement passer par l’économie », explique-t-il. A son retour des Etats Unis, il eut la chance de décrocher un poste dans une société minière, Américano-indien en tant qu’administrateur général. Une expérience, à ses dires, qui l’a ouvert beaucoup de portes surtout des contacts avec des investisseurs étrangers, d’où la construction avec un ami d’une société nommé ‘’ICS’’, spécialisée dans des activités industrielles, les mines, les services, la gestion des ressources humaines, trading et communication d’entreprise.

Une des particularités chez Yeli fuzzo, c’est qu’à travers sa popularité dans l’animation de l’émission favorite de Klédu, l’homme parvint à toucher les éditeurs et de créer une association ‘’BI KOUNGO’’. Mieux, en 2015 il initie le mouvement « réveil citoyen » Fasoden lakounou’’ pour marquer la solidarité avec la population de Ménaka meurtrie par la crise multidimensionnelle. En 2016 il initie les rencontres publiques citoyennes à travers le réveil citoyen Fasoden lakounou dans le but de rassembler la jeunesse malienne pour situer les problèmes principaux du pays mais surtout proposer de solutions.

Détenteur du mérite de l’ordre national depuis le 22 septembre 2016, Yeli fuzzo affirme avoir bénéficié du soutien précieux de sa famille et des amis pour pouvoir réaliser ses projets. Aujourd’hui, le jeune prodigue est candidat aux élections communales du 20 novembre en commune II sur la liste de l’alliance de l’ADP-Maliba et ASMA-CFP /APDM et sollicite la mobilisation des jeunes de la commune.

Aoua Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here