Cyclisme, stage des entraîneurs : Une session tout bénéfice pour les cyclites

81

Un stage de formation des entraîneurs de cyclisme a pris fin mardi au stade du 26 Mars. Organisée par la Fédération malienne de cyclisme (FMC), en partenariat avec le Comité national olympique et sportif (CNOS), la session a regroupé une vingtaine d’entraîneurs. Elle était animée par le Belge Simon Hupperetz.A la cérémonie de clôture, on notait la présence de plusieurs personnalités dont le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola, le directeur exécutif du Comité national olympique et sportif (CNOS), Oumarou Tamboura, le formateur belge, Simon Hupperetz et le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Sidi Békaye Sidibé.

Dans son allocution, le premier responsable du cyclisme malien témoignera sa reconnaissance à l’expert Simon Hupperetz, avant de féliciter les stagiaires pour leur participation à la session. «Au nom du monde du cyclisme malien, je voudrai rendre hommage à Simon Hupperetz pour sa participation à cette session. Il a séduit tous les participants par sa connaissance du vélo et sa pédagogie sans égal. Nous disons merci mille fois à Simon Hupperetz. Votre passage restera à jamais gravé dans les annales de la Fédération malienne de cyclisme. Quant aux stagiaires, on les félicite pour leur assiduité et leur sérieux dans le travail», confiera Amadou Togola.

L’expert de l’Union cycliste internationale (UCI), Simon Hupperetz dira que malgré «la chaleur et les conditions de travail pas toujours faciles», le stage s’est bien déroulé. «Les stagiaires ont fait d’énormes progrès. En une semaine, ils sont devenus des entraîneurs avec un bagage professionnel. Je les exhorte à leur tour à utiliser à bon escient les connaissances acquises pour la promotion du cyclisme au Mali», ajoutera le technicien belge.

Le porte-parole des stagiaires, Yamoro Doumbia rappellera que c’est la première fois que les entraîneurs maliens bénéficient d’un stage de recyclage, avant d’adresser ses remerciements à la Fédération malienne de cyclisme et au Comité national olympique et sportif «pour cette belle initiative». «Nous demandons à la fédération et au Comité national olympique et sportif de pérenniser cette formation», insistera Yamoro Doumbia.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here