Soumaïla Cissé, Président de l’Urd, chef de file de l’opposition: « Les attaques terroristes plongent les populations dans une situation de panique »

A l'occasion de la campagne électorale des communales du 20 novembre 2016, le président de l’Union pour la République et la démocratie (Urd), l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition, a adressé un message aux responsables, militants et sympathisants de son parti. Selon lui, l’Urd est en compétition dans 637 communes du pays. Actualité oblige, le chef de file de l’opposition a profité de l’occasion pour s’exprimer sur la situation sécuritaire du Mali qui demeure fragile. «Les attaques terroristes et djihadistes touchent, en plus du Nord, le centre et le sud du pays, plongeant du coup les populations dans une situation de panique et de désespoir occasionnant chaque fois un cortège funèbre sans précédent et de très nombreux blessés», a souligné l’honorable Soumaïla Cissé.

«La campagne électorale a été ouverte le 04 novembre 2016 dans une situation d'insécurité grandissante qui menace dangereusement les fondements de notre cher Mali. Nul besoin de vous rappeler que la gouvernance de notre pays est caractérisée par la corruption, la concussion ainsi que le népotisme, le clientélisme et le favoritisme. La gabegie financière et le gaspillage des ressources sont devenus la règle en toute impunité. Les problèmes et crises touchant le cœur du pouvoir se sont accumulés si bien que le moral des populations, l’esprit politique et la crédibilité internationale de nos institutions sont atteints», c’est en substance ce qui ressort de ce message de l’honorable Soumaïla Cissé livré le 8 novembre denier.

Il a ensuite ajouté que l’insécurité généralisée et grandissante affecte dangereusement la paix et la quiétude sociale. «Les attaques terroristes touchent, en plus du Nord, le centre et le sud du pays plongeant du coup les populations dans une situation de panique et de désespoir occasionnant chaque fois un cortège funèbre sans précédent et de très nombreux blessés. Pas plus tard qu'hier et avant hier Niafunké, Banamba, Gourma Rharous et Douentza ont été les cibles d'attaques terroristes», a déploré le chef de file de l’opposition malienne.
C'est dans ces conditions pénibles que Soumaïla Cissé a invité les militants de son parti à battre campagne pour démontrer aux populations meurtries que la l’ Urd est l'alternative crédible. Par ailleurs, il a fait savoir que le processus de mise en œuvre de l'accord de paix piétine de manière incompréhensible.

L’URD en compétition dans 637 communes du pays
«Votre conviction et votre détermination ont permis à notre parti d'être en compétition dans 637 communes du pays. Quel exploit ! Surtout quand on sait les difficultés dans lesquelles vous évoluez et les brimades et autres injustices dont vous faites régulièrement l'objet, uniquement pour votre conviction et votre foi inébranlable à L'URD. J'ai une pensée émue à l'endroit de nos très nombreux compatriotes réfugiés et ou déplacés auxquels on n'a pas donné la chance de participer au processus électoral», a déclaré le président de l’Urd aux militants.

Ainsi, il a invité les responsables, militants, amis, alliés sympathisants, à mener une campagne civilisée, sans heurts, sans injures, sans violences, dans le respect de l'autre. «Je le sais, nous avons été victimes de calomnie, de méchanceté, de mensonge ; nous allons continuer d'en être victimes par ce que d'autres ont décidé de s'installer dans cette posture funeste pour atteindre leurs ambitions ; je vous prie de bien vouloir opposer le bon sens, la main tendue à toutes ces incongruités. La violence verbale et ou physique n'a jamais réglé un problème, au contraire elle nous éloigne de l'essentiel», a poursuivi l’opposant Soumaïla Cissé.

A ses dires, la mauvaise gouvernance au sommet de l'Etat a meurtri, humilié les militants de l’Urd. A cet effet, il a demandé à ses militants à ne pas reproduire cette horrible copie au sommet des collectivités. «Ces élections communales vous donnent l'occasion de choisir des hommes et des femmes résolument engagés pour régler vos problèmes. C'est pourquoi l'URD a choisi des hommes et des femmes de grande expérience, de probité morale irréprochable, issus de toutes les obédiences professionnelles, prêts au sacrifice pour vous servir afin de vous permettre : de vivre dans un environnement sain, paisible et sécurisé ; d'accéder facilement aux services sociaux de base ; de disposer d'infrastructures sportives et équipements collectifs pour améliorer votre cadre de vie», a conclu l’honorable Soumaïla Cissé.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here