Un émissaire du G5 Sahel sensibilise contre l’extrémisme violent

APA Ndjamena (Tchad) - Le ministre malien des Affaires religieuses et du culte, Tierno Amadou Omar Hass Diallo séjourne à N’Djaména au Tchad, ce vendredi dans le cadre d’une mission de sensibilisation sur les activités de l’organisation, a-t-on constaté.

Sur place, l’émissaire du G5 Sahel va sensibiliser les autorités tchadiennes, sur la nécessité de mettre en application la vision commune s’agissant de la lutte contre l’extrémisme violent dans les pays du G5 Sahel, adoptée en mai 2015 à Niamey, au Niger.

L’émissaire du G5 Sahel a rencontré quelques ministres tchadiens pour leur faire passer le message du regroupement.

Tierno Amadou Omar Hass Diallo, a déclaré que le G5 Sahel à travers la cellule créée auprès du secrétaire permanent, entend œuvrer à travers des points et antennes qui seront installés dans chaque pays, à mettre en place un système d’organisation qui aura comme tache de mener un travail d’IEC (information éducation et communication) de la communauté, afin de prévenir des comportements, des propos, des attitudes pouvant pousser vers la radicalisation ou pouvant pousser vers l’extrémisme violent.

D’après le ministre malien, le noyau qui sera mis en place va œuvrer afin de prévenir tout acte conduisant à la radicalisation.

C’est pourquoi, dit-il, sa mission consiste à échanger avec tous les pays membres pour qu’ils mettent leurs expériences respectives dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme afin de mener la sensibilisation auprès des populations.

«Nous ne ferons pas un travail policier mais plutôt un travail de pédagogie comme pour faire comprendre à l’ensemble des composantes de chaque nation, notamment, des jeunes, hommes, femmes, vieux, musulmans, non musulmans, de comprendre que la violence ne peut pas s’inscrire pour le bonheur de nos populations», souligne Tierno Amadou Omar Hass Diallo.

Et d’ajouter : ’’On ne peut pas faire de la violence un discours d’expression de la foi car, dans toutes les religions monothéistes, la foi est amour, pardon et espérance’’.

Le G5 Sahel est crée en 2014 et regroupe cinq pays à savoir la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Il est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here