Cyclisme : Les entraîneurs de cyclistes à l’école de l’UCI

C’est  dans une atmosphère cordiale qu’a pris fin, le mardi dernier, au Stade du 26 mars, le stage de formation des entraîneurs de cyclistes du Mali. C’était en présence du président de la Fédération Malienne de Cyclisme Amadou Togola, du représentant du ministre des Sports Sidi Bekaye Sidibé, du  directeur exécutif du CNOSM ( Comité National Olympique et Sportif du Mali)OumarouTamboura, du directeur du Stade du 26 marsAlkaya Touré et de l’expert de l’UCI (Union Cycliste Internationale) Simon Hupperetz.

En partenariat avec le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM), la Fédération Malienne du Cyclisme a organisé  du  1er au 8 novembre dernier au Stade du 26 mars, un stage de formation  à l’endroit  des entraîneurs de cyclistes du Mali. Le dit stage  qui a concerné  une vingtaine d’entraîneurs de cyclistes  maliens était dirigé parle Belge  Simon Hupperetz, qui selon  le président de la Fédération Malienne de Cyclisme, a séduit   les participants par sa connaissance du vélo et sa pédagogiesans égal.

« Votre passage restera à jamais gravé dans les annales de la Fédération Malienne de Cyclisme», a souligné le président de la Fédération Malienne de Cyclisme.Qui a profité de l’occasion pour remercier les stagiaires qui sont restés très actifs et réceptifs au cours de la formation.

« Votre sérieux et votre disponibilité à resterà l’écoute de l’expert vous a valu ce succès éclatant à l’examen de fin de stage » a-t-il indiqué avant de demander  au Comité National Olympique et Sportif de pérenniserce genre de formations pour  permettre le rayonnement du cyclisme malien.

Il a adressé sa reconnaissance à la direction du Stade du 26 mars, aux différents partenaires avec en tête le Ministère des Sports qui n’ont jamais cessé de soutenir le cyclisme malien.

Le directeur exécutif du CNOSM OumarouTamboura a, pour sa part, remercié la Fédération Malienne de Cyclisme pour avoir su évaluer la situation au sein de la Fédération et demandé l’octroi d’un stage de formation des cyclistes et des entraîneurs. Avant de remercier  l’expert belge pour sa pédagogie et son expertise en la matière.

Le représentant des stagiaires YamoryDoumbia a, au nom de ses camarades stagiaires,exprimé sa joie et sa gratitude au CNOSM, au Ministère des Sports, à  la Fédération Malienne de Cyclisme pour avoir eu l’initiative d’organiser ce stage.

«Pendant huit jours, nous avons appris avec l’expert Simon des techniques, des connaissances qui nous seront bénéfiques »,a-t-il laissé entendre. Et de demander à la Fédération Malienne de Cyclisme de pérenniser cette formation pour qu’ils puissent bénéficier  davantage des connaissances pour le développement du cyclisme malien.

Le représentant du ministre des Sports Sidi Bekaye Sidibé a, au nom de son ministre et de la direction nationale des Sports et de l’Education Physique, remercié la Fédération Malienne du Cyclisme  pour la tenue de cette formation des cyclistes qui contribuera largement au  renforcement de  leur capacité.  Selon lui, ce stage est à encourager pour et à pérenniser pour la bonne formation des cyclistes mais aussi  pour la promotion de l’excellence dans le domaine du cyclisme.

A noter qu’à la clôture du stage de formation des entraîneurs  de cyclistes sur initiative de l’expert de l’UCI,  onze (11) cyclistes ont couru  30 tours du Stade du 26 mars soit  45 km en 1h 19’35’’. C’est Zoumana Mariko qui s’est classé 1er suivi d’Hamidou Diarra. Hamidou Diallo s’est classé 3ème et Diakaridia Mariko s’est classé 4ème.

La remise de cadeaux à l’expert  de l’UCI Simon Hupperetz  par la Fédération Malienne de Cyclisme et  des attestations de  stage aux stagiaires a mis fin à la cérémonie.

Almihidi  Touré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here