Le chef de l’ex junte malienne jugé le 30 novembre prochain à Sikasso

Le chef de l’ex-junte malienne, Amadou Sanogo, sera jugé le 30 novembre prochain lors d’une session de la Cour d’assises à Sikasso, au Sud du Mali, pour "assassinat et complicité d’assassinat de militaires" dont les corps ont été découverts dans un charnier en 2013.

Cette nouvelle a été rendue publique vendredi par le Procureur près la Cour d’appel de Bamako.

"Nous sommes heureux d’apprendre qu’il sera enfin jugé. Nous voulons savoir ce qui s’est passé. Nous voulons savoir comment nos pères ont été arrêtés, comment ils se sont retrouvés dans une fosse commune", a déclaré Amadou Kanté, un responsable de l’association des familles de militaires tués, à l’annonce de cette information.

En décembre 2013, les corps d’une vingtaine de militaires appartenant à l’unité de parachutistes de l’armée malienne, communément appelés "Bérets rouges", ont été retrouvés dans un charnier à Diago, près de Kati, à 15 km de Bamako, où se trouvait le quartier général (QG) d’Amadou Sanogo et de ses hommes. Ces militaires tués étaient proches de l’ancien président malien, Amadou Toumani Touré.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here