Magistrat LT COLONEL ADAMA TOUNKARA, directeur de l’office central des stupéfiants « C’est de faire du profit sur la misère des autres »

La direction de l’office central des stupéfiants vient de prouver à l’opinion nationale et internationale sa bonne foi en procédant à la destruction de 3 tonnes 500 kg de cannabis, 500kg de psychotrope et 435 g de cocaïne.La valeur marchande de ces produits est estimée à plus d’un demi- milliard de nos francs. C’était le mercredi 2 novembre 2016 à Dio.
La cérémonie d’incinération a enregistré la présence du Directeur de l’office central des stupéfiants,le Magistrat Lieutenant Colonel Adama Tounkara, du Préfet de Kati, M. Sadio Keita, du Substitut du Procureur pôle judiciaire spécialisé,Youba Alfisseni Diop, du maire de la commune rurale de Dio Gare, Daouda Kané et de plusieurs personnalités et invités de marque.
Cette importante cérémonie démontre la ferme volonté et l’ambition de la direction de l’office central des stupéfiants de lutter efficacement contre ce fléau.
La quantité des drogues incinérées et leur valeur marchande sont de : 3tonnes 500kg de cannabis, 500kg de psychotrope et 435 g de cocaïne pour plus d’un demi- milliard de nos francs.
Le prix du kilogramme de ces produits saisis varie de 17 à 22 millions au Mali contre 40 à 50 millions à l’étranger.
Toutes ces saisies ont eu lieu entre le mois de mars et d’octobre 2016.
Pour le Directeur de l’office central des stupéfiants, la cérémonie est pédagogique. Il a déclaré que tous les produits saisis seront incinérés. Le Magistrat Lieutenant-Colonel a déclaré qu’ils ont besoin du soutien de la population dans cette lutte.« C ’est de faire du profit sur la misère des autres », a-t-il justifié.

Rappelons que les unités qui ont procédé à la saisie des produits incinérés sont : l’office central des stupéfiants, la police et la gendarmerie.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here