ELECTIONS COMMUNALES: Les nobles ambitions d’avoir 350 maires pour le RPM

Bocary Tréta, le président du parti présidentiel était face à la presse. C’était mardi dernier à la maison de la presse. Pendant la conférence, le premier responsable du RPM n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour démontrer l’ambition de son parti de rafler bientôt, au moins 5000 conseillers communaux.
Entouré de ses proches collaborateurs du BNP du parti, en l’occurrence, du vice-président Mohamed Oumarou Ag Ibrahim Haïdara, du Secrétaire général Me Baber Gano, de la présidente de l’UF-RPM Mme Diawara, Lady Touré, de la vice -présidente Zéïnabou Maïga, etc.

D’abord, les propos de M. Tréta ont porté sur l’appel à l’union sacrée, le rassemblement autour de l’objectif Mali. Avant de dire que «la mission à eux confiée est d’unir tous.» Il a fait savoir que son parti escompte sur 350 maires et au moins 5000 conseillers Communaux dans les élections en vue.

Ensuite, le président Tréta revient sur la principale mission du bureau nouvellement installé. Il s’agit en effet, de la réélection d’IBK en 2018.

«Nous avons passé un très bon congrès», a laissé entendre Tréta, tout en saluant la presse pour tous les efforts d’accompagnement dont elle a fait preuve avant comme après le congrès du RPM, tenu les 22 et 23 Octobre 2016. Dr Tréta a beaucoup insisté sur l’amélioration de la gouvernance du parti avec le bureau actuel.

Il a édifié l’assistance sur la présence de son part dans 682 communes et qu’il est tête de liste dans 527 communes.

Ainsi, le président n’a pas caché son objectif d’avoir le taux évoqué plus haut sur les 12.115 conseillers sur l’ensemble du territoire national. Quant à l’ambition du parti, son président dira que : « Nous pouvons et nous devons ».

Enfin, il a exprimé toute sa gratitude à l’endroit des forces armées et de sécurité pour l’ensemble des efforts qu’elles ne cessent de fournir pour la quiétude des citoyens, avant conclure que le parti va entretenir, soutenir et alimenter la mobilisation autour du Président Ibrahim Boubacar Kéïta.

Sinaly M Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here