Election municipale a KATI : Des impressions mitigées sur l’action municipale dans une campagne morose

Dans une commune de plus de 200 000 âmes dont 50854 électeurs comme Kati, la campagne pour les élections municipales devrait être vivante. Mais à l'indifférence générale des citoyens face à la chose politique, les politiques sont en pannes d'inspiration pour mobiliser, faire bouger les électeurs.
Dans une telle situation, l'enjeu serait le taux de participation. Il ne faudrait pas que ceux qui auront la charge la destinée de la commune soit élu avec moins du quart des votants.

Qu'est ce qui a bien pu démobiliser la foule électorale ? Qu'est ce que la population attend de ses élus ? Les actes posés par les bureaux sortant en est pour quelque chose dans cette morosité de la campagne ?

Nous avons donné l'occasion à quelques habitants, pas les moindres car ils sont aussi natifs de la ville garnison pour qu'ils expriment leurs impressions sur les actes posés par le Conseil municipal en général, le bureau municipal en particulier. Il faut rappeler qu'il y a dix neuf (19) listes de candidature dont quatre (04) listes des indépendants pour briguer les 33 postes de conseillers municipaux à Kati. RPM, URD, ASMA, PARENA font figure de favoris.

Harouna Bamba, Planificateur : ''Je ne suis pas du tout satisfait des actes posés par le bureau municipal''

La communication a manqué. Le Conseil municipal n'est pas descendu à la base pour s'enquérir des préoccupations réelles de la population. Le travail municipal manque de visibilité. Les sessions sont organisées sont organisées en catimini et l'équipe même se cache. En tout cas c'est l'impression qu'elle donne à la population.

Amadou Doumbia ''Dou'', Secrétaire général du Conseil national de la société civile au Plan local : ''Je ne suis pas satisfait du bureau sortant de la municipalité''

Pas de présentation de bilan communal. Cela doit être fait périodiquement. En l'absence d'un bilan officiel, nous pouvons dire que cette équipe n'a pas du tout travaillé. La preuve dans les rues les ordures des ménages s'amoncellent. L'équipe sortante n'a pas contribué aux bien être de la population. L'assainissement, le curage des caniveaux et des collecteurs ont manqué de suivi. Avec cette équipe, la spéculation foncière a atteint une proportion jamais égalée.

Mme Coulibaly Fatoumata Koné, Technicienne chimiste : ''Je suis assez satisfait des actions menées par le bureau municipal''

Dans le domaine de l'assainissement, surtout au marché, le bureau municipal a fait de son mieux. La mairie a posé quelques actes qui à mon avis ont soulagé les peines de la population. Dans le domaine de la santé, les CSCOM ont été d'un apport inestimable, ainsi que dans le domaine de l'éducation.

C'est surtout dans l'aménagement des voies d'accès que le bureau municipal a beaucoup à faire. Pendant l'hivernage, le déplacement dans certains quartiers comme Kati Koko, est difficile. Il n'y a pas de fossés. Le bureau municipal doit vite réaliser des travaux de voirie dans les quartiers les plus concernés.

Propos recueillis par D. SANGARE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here