En visite au Maroc : le président victime d’un « malaise vagal »

Le président de République, Ibrahim Boubacar Keïta, a été victime selon un communiqué officiel, "d'un malaise vagal, suite à une accumulation de fatigue ". IBK à son arrivée au Maroc n'a pas pu participer hier aux travaux de la Cop 22 qui se déroulent à Marrakech , reportant à aujourd'hui sa participation au sommet sur le changement climatique.

C'est la seconde fois qu'un communiqué officiel fait état des problèmes de santé du Président. En avril dernier Ibrahim Boubacar Keita avait été hospitalisé en France. Au cours de son séjour, il avait fait l'objet d'une intervention chirurgicale pour une " tumeur bénigne non cancéreuse d'une glande située dans le cou ". L'intervention chirurgicale s'était déroulée dans un hôpital parisien.
Dans un soucis de transparence et afin d'éviter les rumeurs, les services de la présidence ont décidé de réagir cette fois très rapidement hier en communiquant sur " un malaise vagal du président rapidement résolutif ". Cette information s'est accompagnée de confirmation par le parti présidentiel rassurant sur son état de santé.
Le sommet de Marrakech a repris ce matin. Le président dont la présence était annoncée n'était toujours pas présent dans la matinée contrairement à ses homologues qui ont participé aux travaux de la Cop 22. L'entourage d'IBK sur place a assuré pourtant qu'il reprendrait ses activités dans la journée.
L'opposition n'a pas souhaité commenter ce malaise du président. Elle a souhaité en revanche un prompt rétablissement au chef de l'Etat.
Selon les médecins spécialistes, le malaise vagal se manifeste par une bouffée de chaleur, un état d'angoisse chez les patients et une perte des forces musculaires qui ralentissent le cœur et qui peut provoquer une perte de connaissance. Cependant, précisent certains médecins, «"il s'agit d'un malaise fréquent, mais qui n'est pas grave ".
Dr Boubacar Oumar Cissé est médecin au Service des urgences de l'Hôpital de Gao. Il est joint par Issa Fakaba Sissoko :
"C'est un malaise dû juste à un déséquilibre entre ce qu'on appelle le système sympathique,le système autonome même du cerveau qui gère certaines activités que l'organisme lui même n'arrive pas à contrôler, et l’activité cardiaque, donc certains muscles de l'organisme. On peut donc dire que le malaise vagal est un déséquilibre entre ce système parasympathique et le système sympathique.
S'agissant du traitement, ce n'est pas difficile, il y a plusieurs affections qui peuvent donner les mêmes symptômes. Il faut d'abord citer les autres affections telles qu'une hypertension artérielle, un diabète et autres grandes pathologies. Donc il faut les écarter, faire un bilan initial ensuite mettre la personne dans une position confortable telle que la position latérale de sécurité et on suit l'évolution. Dire qu'il y a un traitement spécifique, efficace pour ça, il n'y en a pas ".

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here