Lutte contre la mineuse de l’épi du mil : Les resultats probantsde la methode biologique

Dans les champs infestés par les ennemis des cultures, les chercheurs ont procédé à des lâchers d’une guêpe qui est en passe de décimer les papillons ravageurs

Les chercheurs de l’Institut international de recherche sur les cultures des zones semi-arides (ICRISAT) étaient du 29 octobre au 9 novembre sur le terrain dans la région de Mopti dans le cadre de la lutte contre la mineuse de l’épi du mil. Cet insecte est un papillon ravageur qui rend problématique la productivité du mil/sorgho dans la région de Mopti.
La mission consistait à l’évaluation des lâchers invasifs d’habrobracon hebetor (une petite guêpe ennemie naturelle de la mineuse de l’épi du mil) intervenus quelque semaines plutôt. Rappelons que les « lâchers invasifs d’habrobracon hebetor » consistent à libérer ces « petites guêpes » dans les champs de mil et sorgho afin qu’elles puissent réduire significativement la capacité de nuisance des mineuses. Le but étant la destruction totale de l’insecte nuisible aux cultures. En effet, ces petites guêpes attaquent les mineuses en les paralysant avant de pondre ses œufs dessus. C’est une lutte biologique à l’efficacité prouvée, sur laquelle l’ICRISAT a jeté son dévolu pour prêter main forte aux producteurs dans le cadre de la lutte contre les ennemis des
cultures.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here