Après un « malaise vagal rapidement résolutif » à Marrakech : IBK chez le Chérif de Nioro à Rabat pour des bénédictions

Dans le journal télévisé du mardi 15 novembre (la grande édition du soir), le journaliste Amadou Sankaré, avec l’énergie qu’on lui connait, a ouvert le journal par un communiqué de la Présidence, ainsi libellé : « Le Président de la République, son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, suite à une accumulation de fatigue, a été victime d’un malaise vagal rapidement résolutif, à son arrivée au Maroc, le 14 novembre 2016. Il a observé un temps de repos sur le conseil des médecins. Le Président de la République reprendra ses activités demain 16 novembre ».

Eh bien ! Il a effectivement repris ses activités à cette date. Il est, nous a-t-on dit, requinqué en bloc. C’est dire qu’il y a eu plus de peur que de mal. Aussi, a-t-il participé à la rencontre des chefs d’Etat d’hier mercredi à Marrakech, avant de s’envoler dans l’après-midi pour Rabat, afin de rendre visite au chérif de Nioro, interné depuis plusieurs mois dans la capitale marocaine. Les relations d’amitié, de fraternité, entre les deux hommes, sont connus des maliens. Ils partagent en commun la vénérable religion musulmane, les préceptes de paix et de tolérance qu’enseigne le Coran. Le Chérif de Nioro est une référence morale et religieuse pour IBK, lequel a une très grande considération et une estime pour le leader spirituel des « Hamalistes ».

On comprend dès lors qu’IBK ne peut pas aller dans le royaume chérifien, sans passer dire : « bonjour le Chérif, prompt rétablissement. Que Dieu t’accorde longue vie ». IBK, selon des membres de la délégation, lui a demandé des bénédictions pour le Mali et le peuple malien. Le Chérif lui a répondu : « Tous les jours nous pensons au pays, nous formulons des bénédictions. Que Dieu les accepte ! ».

Selon le programme annoncé par le protocole, le chef de l’Etat est attendu à Bamako ce jeudi 17 novembre. Il a, à en croire nos sources, refusé de se reposer quelques jours au Maroc. Il entend regagner rapidement le bercail pour rassurer ses compatriotes. Mais il ne serait pas étonnant qu’il rentre plutôt que prévu selon un membre de la délégation. Dans ce cas là, il serait déjà à Bamako.

Bonne santé à IBK ! Que Dieu t’accorde une très longue vie pour le bonheur des maliens !

Chahana Takiou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here