Mali: « l’insécurité grandissante » met en péril les droits fondamentaux des Maliens

L'Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l'Homme au Mali, Suliman Baldo, a déclaré mercredi que l’insécurité au Mali mettait en péril la situation des droits de l'Homme dans ce pays.

Au terme de sa septième visite au Mali, effectuée du 7 au 16 novembre, M. Baldo a appelé les signataires de l'Accord pour la paix au Mali, issu du processus d'Alger, à "redoubler d'efforts pour mettre en œuvre les mesures de cantonnement et de désarmement des combattants et pour accélérer la mise en œuvre de cet accord."

"Cette insécurité grandissante est attribuable en grande partie aux retards enregistrés dans la mise en application de l'accord", a indiqué l’expert onusien.

M. Baldo a salué les actions menées par les autorités depuis sa dernière visite en février dernier, pour améliorer la situation des droits de l'Homme, réinstaller progressivement l'autorité de l'Etat dans plusieurs zones touchées par le conflit, et réformer la Commission nationale des droits de l'homme conformément aux normes internationales.

L’expert onusien a noté avec satisfaction la diligence dans la mise en place de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), en souhaitant qu’elle fasse plus d'efforts en matière de communication et de concertations avec les associations d’aide aux victimes.

Il a conclu sa visite en réitérant son appel à la communauté internationale et aux agences des Nations Unies à redoubler d’efforts pour aider le Mali à surmonter les obstacles persistants à la protection des civils dans le pays et à la lutte contre l'impunité.

Au cours de sa visite de dix jours, M Baldo a rencontré des associations d’aide aux de victimes, des acteurs du secteur de la justice pénale et des membres du gouvernement malien.

L'expert indépendant présentera un rapport de sa mission devant le Conseil des droits de l'homme, en mars 2017.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here